En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Interview exclusive - Adrien Brody : "En fait, je suis très Parisien !"

Article par , le 31/03/2010 à 14h20 , modifié le 01/04/2010 à 14h15 0 commentaire

A l'occasion de la sortie de "Manolete", nous avons rencontré le très charmant et brillant et formidable Adrien Brody. Discussion détendue avec un acteur so sexy.

"Ah, Adrien Brody... J'ai fait un test auprès de pas mal d'amiEs, rien que son nom impose un certain respect et dégage une vraie onde de frénésie. Imaginez ma tête quand je me suis retrouvée face à lui. Je me suis bien tenu promis. Et il a été incroyablement beau, aimable, poli, charmant, gentil, séduisant, oui enfin, en un mot : SEXY.
Il m'a demandée si j'allais bien (so cute...), j'ai répondu oui, en précisant que j'étais quand même impressionnée parce que c'est pas tous les jours que je me retrouve dans une chambre d'hôtel avec un acteur oscarisé (cela dit, dans l'absolu, j'aimerais assez). Du coup, il m'a demandée si j'étais déçue... Ben non, definitly."




Plurielles.fr : Combien de temps restez-vous à Paris ?

Adrien Brody : Cette fois-ci je ne sais pas trop. Je vais rester une petite semaine ou un peu plus si je peux. J'aime beaucoup Paris.
 
Quel lieu en particulier ?
Je ne sais pas s'il y a un endroit en particulier. Je me balade beaucoup, je prends un vélib et je vais dans Le Marais, à Saint-Germain des Prés...
 
... Très Parisien !
Oui, en fait je suis très Parisien ! J'aime adopter la routine de la ville. 
 
Parlons un peu de Manolete ! N'est-ce pas difficile de parler d'un film que vous avez tourné il y a trois ans ?
C'est vrai que ça n'est pas très simple, c'est même parfois compliqué de parler d'un film qui ne date que d'un an. J'ai fait pas mal de films, mais Manolete a eu un gros impact sur ma vie...
 
Pour quelles raisons ?
L'Espagne est un pays formidable et je me suis senti vraiment accueilli. C'était un honneur de jouer le personnage mythique de Manolete étant donné le symbole qu'il représente et l'importance de la corrida dans la culture du pays.
 
Connaissiez-vous l'histoire de Manolete avant de jouer son rôle ?
Je la connaissais grâce à Menno [Meyjes, le réalisateur de Manolete, NDR]. En fait nous avons commencé à parler de ce projet de film il y a dix ans...
 
Et qu'est-ce qui vous a attiré dans ce rôle ?
Deux choses m'ont motivé : ma ressemblance physique avec Manolete d'abord, c'est un peu flippant mais c'est vrai que nous avons des traits assez similaires. Et puis il a quand même eu une vie étonnante. C'est un personnage tragique sous ses airs glamour. Pour moi c'était intéressant de jouer un personnage fragile qui, face au danger, face à la mort, fait preuve d'une bravoure extraordinaire.
 
Au-delà de la ressemblance physique, pensez-vous avoir des points communs avec Manolete ?
Bonne question... Je ne suis pas aussi sombre que lui heureusement, ni aussi fragile d'ailleurs. J'ai vécu beaucoup de choses dans ma vie qui font que je suis à l'aise aujourd'hui, mais je connais (dans une moindre mesure évidemment) cette pression que Manolete a subie, la perception des gens par rapport au fait d'être célèbre... J'assume complètement cette position, et ma vie est incomparable à celle de Manolete, mais je pense que je partage une certaine mélancolie avec lui.
 
Vous êtes un artiste quoi !
Voilà, bien dit, je suis un artiste ! Je suis quelqu'un d'heureux mais j'aime me sentir un peu sur le fil des émotions.
 
Donc finalement, vous vous rapprochez davantage du caractère passionné de Lupe Sino [l'amante de Manolete jouée par Penélope Cruz, NDR] ?
En fait, je dois être juste entre les deux personnages, mais j'ai une vision bien plus enthousiaste de la vie !
 
Vous êtes connu pour être l'un des hommes les mieux habillés d'Hollywood, avez-vous facilement adopté les tenues strass et moulantes de Manolete ?
J'ai trouvé ça assez joli, c'était marrant de revêtir un costume de torero, et puis ça me changeait de ma tenue jean/t-shirt habituelle. Vous savez, avoir du style ce n'est pas forcément montrer qu'on en a en en faisant des tonnes.
 
Quels souvenirs gardez-vous des personnages que vous jouez ?
Ça reste beaucoup. En cherchant comment jouer un rôle, on fait appel à quelque chose à l'intérieur, je ne sais pas comment l'expliquer mais un rôle peut aider à mieux se comprendre ou mieux se connaître.
 
Y a-t-il des films dont vous n'êtes pas fier ?
Aucun. Je fais de mon mieux à chaque fois et je n'ai jamais dit oui à un film pour de mauvaises raisons. J'ai été très chanceux dans ma carrière...
 
Comment choisissez-vous vos rôles ?
Parfois ce sont les rôles qui me choisissent ! Il suffit qu'un metteur en scène vous ait remarqué dans un film pour vouloir tourner avec vous, c'est quand même une situation géniale de ne pas passer par les castings et auditions. Mais j'essaie de rester sur le qui-vive, de me tenir au courant de ce qui peut être pour moi une source d'inspiration.



 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience