En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Interview Arnaud Lemaire : "j'ai testé la chambre noire... mais tout seul"

Article par , le 16/04/2010 à 10h30 2 commentaires

"L'amour est aveugle" débarque sur TF1. Aux commandes de cette émission de rencontre : l'ex mannequin et non moins charmant Arnaud Lemaire. Le beau blond, que l'on aurait bien aimé interviewer dans le noir, se confie !

Face à un parterre de vieux routiers du journalisme télé, Arnaud Lemaire arrive, un peu intimidé, sous l'œil bienveillant et protecteur de la patronne de la télé réalité, Angela Lorente. Et très vite elle dégaine : "même les moches ont le droit de trouver l'amour". Rire nerveux chez les journalistes. Oups, Angela préfère parler de "physique disgracieux". Il ne faut pas choquer. Elle est comme ça Angela Lorente, elle parle vrai et défend son programme bec et ongle.

Le concept de l'émission : des célibataires à la recherche de l'âme soeur viennent faire des rencontres. Petite subtilité du programme : tout se passe dans le noir. Ils ne se verront qu'à la fin. "Du coup tous les sens sont décuplés" explique Angela, l'oeil brillant quand elle parle de la mécanique du programme. "L'amour résistera-t-il au choc"... vaste programme !

En retrait Arnaud Lemaire, aussi beau que silencieux, explique qu'il a testé la chambre noire mais... tout seul. Déception chez les journalistes qui auraient volontiers tenté l'expérience. Sourire d'Angela Lorente qui défend son casting face aux critiques "L'île de la tentation, ça n'a rien à voir, ils sont venus faire une expérience"
Et le romantisme dans tout ça ? Il en prend un sacré coup à l'issue du premier épisode. Par David tout d'abord, beau gosse du sud qui n'hésite pas à « peloter » toutes les filles mais qui, derrière sa carapace de macho (si si puisqu'on vous le dit) cache un petit coeur sensible. Même Cyril, le plus sensible des garçons laisse échapper une fois la lumière rallumée un sincère "Si je l'avais croisée dans la rue, je suis pas sûr que je me serais retourné" Et vlan pour celle qui l'a fait frémir dès la première rencontre.
 
Après cette présentation et une projection (dans le noir) du premier épisode, place aux choses sérieuses avec Arnaud Lemaire qui s'est gentiment prêté aux questions des journalistes.
 
 
Comment êtes-vous arrivé sur ce programme ?
Endemol m'a appelé. On avait déjà travaillé ensemble, tout est allé très vite. On a tourné en octobre. L'équipe a été formidable. C'est un nouveau métier pour moi, c'était très intéressant. J'ai trouvé les candidats attachants, chacun a révélé une part de sincérité. Je suis très fier de ce programme.
 
Quel est votre rôle sur ce programme ?
Je suis le narrateur, je joue un personnage presque machiavélique, je joue avec les personnages. De par mon passé dans la mode, j'ai trouvé beaucoup de plaisir à participer au programme. Les candidats viennent pour savoir s'ils sont aimés pour ce qu'ils sont vraiment, et pas pour leur physique, j'ai trouvé le principe très intéressant.
 
 
Dans vos relations amoureuses, votre physique a-t-il été un atout ?
Cela ne m'a jamais dérangé. J'ai eu de longues relations... on se lasse de la beauté aussi je me plais à penser qu'il n'y a pas que cela
 
Que regardez-vous en premier chez une fille ?
Ses chevilles
 
Vous êtes d'un naturel timide, pourquoi avoir choisi ce métier ?
La timidité c'est personnel. Au contraire le métier d'acteur ou de présentateur peut la sublimer. Je ne fais pas que cela, j'ai aussi ma petite boite de production, j'écris aussi, je fais beaucoup de choses.
 
 
Arnaud, pensez-vous que l'émission aurait la même couverture médiatique sans votre relation avec Claire Chazal ?
Je ne me suis pas posé la question... Je m'en fiche. C'était très inattendu. J'ai aimé le clin d'œil, que TF1 pense à moi

A ses côtés Angela Lorente explique son choix. « Il y a eu un casting, Arnaud s'est imposé. Il a une diction. Je l'ai choisi pour ce qu'il est, pour son passé de mannequin, c'est cocasse dans un programme intitulé L'amour est aveugle. On ne s'est pas dit, il est avec Claire Chazal, il est médiatique, ça va marcher. Pas du tout, on ne fonctionne pas là dedans. Arnaud était la bonne personne pour ce programme, c'est tout !
 
Quel programme auriez-vous envie de présenter ?
Je n'y ai pas du tout pensé, j'ai pris ça comme une expérience
 
 
On en connaît beaucoup qui auraient bien aimé se retrouver dans le noir avec Arnaud Lemaire...
 
L'amour est aveugle, vendredi 16 avril, à 22h30, sur TF1

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience