En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Interview Angela Lorente "la télé réalité transcende les genres, c'est une écriture qui irradie tous les programmes"

Article par , le 18/03/2011 à 13h45 , modifié le 18/03/2011 à 13h56 0 commentaire

Patronne de l'unité télé réalité de TF1 à l'origine de Carré Viiip, mais aussi de Qui veut épouser mon fils ? et de L'amour est aveugle, Angela Lorente se confie sur ce nouveau programme autour de la célébrité.

La télé réalité fête ses 10 ans, comment est venue l'idée du programme Carré Viiip ?
Depuis plusieurs mois, j'avais noté que c'était les 10 ans de la télé réalité, je voulais faire quelque chose, créer un concept autour de la célébrité. J'ai demandé à Endemol d'y réfléchir. Voilà comment a germé Carré Viiip. Je suis très fière de ce programme, notamment parce que c'est une création 100 % originale. Cela représente beaucoup de travail mais je pense que le résultat sera à la hauteur.

A J-1 du lancement, que reste-t-il à faire ?
On finit les répétitions, les bande annonce... Ce sont des petits détails mais tout est prêt. Maintenant il n'y a plus qu'à se lancer. C'est très excitant.

En quoi la télé réalité a-t-elle changé en 10 ans ?
Les candidats ont beaucoup changé. Ils savent où ils mettent les pieds, ils connaissent les codes de la télé réalité et savent comment parler aux médias. Sur Carré Viiip, on casse les codes de la télé réalité en faisant une télé réalité d'enfermement ouverte sur l'extérieur, c'est une première. Les candidats vont sortir du Carré Viiip, aller à la rencontre du public, des médias, faire des tapis rouges, organiser des événements. C'est à eux de montrer qu'ils ont le potentiel pour devenir des stars. Et peut-être durer.

Et les motivations des candidats ?
Pour l'amour est aveugle, ils venaient chercher l'amour ; pour Qui veut épouser mon fils ? vivre une expérience... là ils viennent pour être célèbres ! Justement c'est ce qui nous a intéressés. Ils assument ce qu'ils veulent et sont très décomplexés par rapport à la célébrité. Ils sont plus cashs, plus vrais que les anciens

Sur quels critères avez-vous choisi les candidats ?
C'est le secret des casteurs ! Ils travaillent comme toute toute émission de télé réalité. Je peux vous dire que le casting sera attachant et étonnant.
Pour les anonymes on a fait un casting sauvage sur le web, dans la rue, les boites de nuit... S'agissant des Viiips, nous avons choisi des personnages qui ont marqué, qui continuent à faire parler d'eux.

Sur ce programme, les médias ont une grande place...
La presse télé, la presse people vivent de ça, il suffit de faire un tour en kiosque pour prendre la mesure du phénomène. Les médias influent beaucoup sur le succès ou non des candidats. C'est pourquoi on a pensé à faire des médias un ingrédient à part entière du programme. Les candidats auront accès aux parutions presse et web, ils verront ce qu'on dit d'eux à l'extérieur. On a envie de les faire se pencher sur le pourquoi de la notoriété de l'un, sur pourquoi un autre candidat agace les médias ou laisse complètement intéressant...


On parle d'un report de la saison 2 de Qui veut épouser mon fils ?
On préfère prendre le temps de peaufiner le casting. Le programme est très attendu, pas question de le bâcler. Mais rassurez-vous il y aura une saison 2

On parle d'autres télé réalités en développement...

Il y a beaucoup de choses en cours ! Baby Boom un docu réalité qui se passe dans une maternité. La télé réalité est devenue une écriture à part entière, c'est un genre... Il est normal qu'il y ait des télé réalités toute l'année ! On travaille aussi sur la saison 2 de l'Amour est aveugle avec Arnaud Lemaire et sur d'autres choses, avec différents producteurs. Vous verrez, il y aura prochainement de beaux programmes. La télé réalité est créative.

Pourquoi avoir pensé à Elsa Fayer pour ce programme ?

Elle était très bien dans Qui veut épouser mon fils ; elle est intelligente, elle a du recul, un second degré indispensable pour ce type de programme. C'est du divertissement, on ne se prend pas au sérieux. Pour Carré Viiip, on est clairement dans la comédie et l'auto dérision

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience