En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Ian Somerhalder est-il un mauvais parti ?

Article par Laetitia REBOULLEAU , le 22/12/2013 à 13h39 0 commentaire

Lors d'une conférence de presse, Ian Somerhalder a expliqué à quel point vivre avec lui serait désagréable pour sa future épouse... A cause de ses animaux !

Avec son regard si sexy et son corps de rêve, et depuis qu’il est séparé de Nina Dobrev, Ian Somerhalder fait rêver des centaines de femmes, qui ne diraient certainement pas non si elles pouvaient l’épouser. Pourtant, lors d’une conférence de presse, la star de The Vampire Diaries a expliqué qu’il était un très mauvais parti !

Tout a commencé lorsqu’une fan de l’assistance l’a demandé en mariage, pour le faire rire. L’acteur lui a tout simplement répondu : "Crois-moi, tu ne veux pas te marier avec moi. Je suis un accro du boulot et je ne suis jamais à la maison". Il faut dire qu’entre le tournage de la série, ses projets au cinéma et son association humanitaire, Ian Somerhalder est quelqu’un de très demandé, régulièrement en déplacement.

Les animaux, un atout ou un défaut ?
Mais selon lui, c’est surtout à cause de sa passion pour les animaux que vivre avec lui ne serait pas agréable. L’acteur n’a jamais caché être complètement gaga de ses chiens, et est d’ailleurs très engagé dans la lutte contre les maltraitances envers les animaux. Il s’explique : "J’ai huit animaux chez moi. Alors oui, ils sont adorables, mais attendez de vivre avec eux ! Cinq d’entre eux pèsent onze kilos, leurs crottes sont énormes, et c’est quelque chose qu’il faut gérer au quotidien, toute la journée... Mais en même temps, ce sont les créatures les plus belles que j’ai jamais rencontrées".

Vous l’aurez compris : celle qui prétendra ravir le coeur de Ian Somerhalder ferait mieux d’être une amie des bêtes, sinon, c’est peine perdue !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience