En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Miss Univers : Hinarani de Longeaux "Miss France, Marine Lorphelin m'a dit d'en profiter "

Article par , le 08/11/2013 à 10h24 , modifié le 08/11/2013 à 10h57 0 commentaire

Hinarani de Longeaux, 1ère dauphine de Miss France 2013, représentera l'hexagone au concours de Miss Univers. Pour Plurielles, la jeune femme a accepté de se confier sur cette toute nouvelle aventure.

En décembre dernier, Hinarani de Longeaux, Miss Tahiti, était élue première dauphine de Miss France. Le 9 novembre, elle remplacera Marine Lorphelin lors du prestigieux concours de beauté Miss Univers. Rencontre avec une jeune fille bien dans ses baskets.

Plurielles : Vous appréhendez de participer à Miss Univers ?
Hinarani de Longeaux : Non, je suis très contente ! Je remercie d'ailleurs la société Miss France de me faire confiance. C'est ce que je voulais. C'est une vraie aventure, je suis ravie à l'idée de rencontrer toutes ces autres filles de pays et de cultures différentes. Je n'appréhende donc pas du tout, au contraire j'ai plutôt hâte de voir tout ça et d'en faire partie.

Plurielles : Vous ne craignez pas les éventuelles rivalités ?
H.de Longeaux : Non pas du tout. C'est une formidable opportunité de créer des liens d'amitiés, on va toutes vivre la même aventure !

Plurielles : Comment vous êtes-vous préparée ?
H.de Longeaux : J'ai suivi une grosse préparation physique avec des cours de sport à raison de trois fois par semaine avec un coach. J'ai aussi eu des cours de maquillage et des cours de coiffure avec Arnaud-Sol Dourdin. En fait ces cours sont indispensables car on va devoir se préparer toute seule lors du concours Miss Univers. Et en plus, il va falloir faire tout cela le plus rapidement possible ! Enfin, il y a aussi tout un aspect plus « technique » dans la préparation, à savoir des cours de communication et d'anglais.

Plurielles : Marine Lorphelin (Miss France 2013, ndlr) vous-a-t-elle donné des conseils ?
H.de Longeaux : Je ne sais pas si on peut vraiment appeler ça des conseils. Elle m'a surtout dit de profiter de l'aventure. Une fois qu'on est réellement prête, on se doit d'en profiter car le concours ne dure au final qu'une vingtaine de jours.

Plurielles : A quoi ressemble le quotidien d'une première dauphine ?
H.de Longeaux : A rien en particulier ! (rires) Je continue à travailler avec la société Miss France dans toute la France. Je participe à quelques évènements et suis appelée pour des prestations mais tout cela reste très ponctuel. Là bien sûr, je suis sur Paris depuis un mois et demi par rapport au concours de Miss Univers.

Plurielles : Revenons sur votre expérience Miss France. Comment avez-vous été accueillie à votre retour à Tahiti ?
H.de Longeaux : Pour moi comme pour Tahiti ce concours, ce n'était pas rien ! J'ai donc été accueillie à l'aéroport par des danses, des rires. Les Tahitiens étaient très contents. Bien sûr j'aurais préféré gagner Miss France mais je suis très contente d'être première Dauphine et surtout de pouvoir représenter la France lors de Miss Univers.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience