En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

A l'affiche de "La Stratégie Ender", Harrison Ford révèle comment il choisit ses rôles

Article par O. de A. , le 06/11/2013 à 10h15 , modifié le 06/11/2013 à 12h09 0 commentaire

Invité sur le plateau du 20h de TF1, l'acteur américain Harrison Ford a présenté son dernier film "La Stratégie Ender". L'occasion d'évoquer ses choix de carrière et son dernier rôle.

Rompu à l'art de camper des héros au cinéma, Harrison Ford affiche une filmographie vertigineuse. Ce mardi 5 novembre, l'acteur américain était l'invité du 20h de TF1 face à Gilles Bouleau. Il a présenté son dernier film intitulé "La Stratégie Ender", réalisé par Gavin Hood à qui l'on doit notamment "X-Men Origins: Wolverine". Cette adaptation du best seller de l'Américain Orson Scott Card sur grand écran est justement l'occasion pour la star hollywoodienne de renouer avec le genre de la science-fiction, 30 ans après Star Wars, et de révéler ce qui détermine ses choix de carrière.

Le choix de ses partenaires

A 71 ans, il endosse ici le rôle du colonel Graff, un instructeur à la tête d'un groupe d'enfants, préparés pour sauver l'humanité contre des extraterrestres. Dans cette épopée futuriste, le septuagénaire entretient une relation particulière avec l'un des enfants campés par Asa Butterfield (le héros de Hugo Cabret). C'est entre autre ce lien très fort avec ses partenaires de jeu qui détermine ses choix professionnels :

"J'accepte un rôle si j'arrive à établir un lien affectif avec le personnage, l'histoire du film. J'attache aussi énormément d'importance aux personnes avec lesquelles je travaille", explique le compagnon de l'inoubliable Calista Flockhart alias Ally McBeal . Dans "La Stratégie Ender", il a appréhendé ce nouveau personnage d'abord comme un "défi" avec en filigrane une réflexion sur les conflits dans le monde.

"Conscience individuelle"
A l'aune de l'actualité, Harrison Ford affirme : "On décrit un dilemme moral qui est vraiment le tissu même de la guerre, des conflits, entre les forces unies de la planète Terre et cette invasion extraterrestre". D'ailleurs à titre personnel, il a refusé de s'engager avec l'armée américaine au Vietnam tout comme il s'est opposé à la guerre en Irak. Mais il n'en tire aucune gloire : "Ce sont des questions de conscience individuelle. Il a été difficile pour moi de faire ce choix d'entrer en résistance en quelque sorte quand il s'agissait de partir pour la guerre du Vietnam. Je ne sais pas si je referais les mêmes choix  au moment où je vous parle", poursuit l'homme qui ne se dit pas "courageux" pour autant.
Du courage il en a fait montre dans la peau notamment d'Indiana Jones. D'ailleurs, il confie : "J'adorerais  faire un nouvel Indiana Jones (...) George Lucas est à l'origine d'histoires qui nous plaisent beaucoup mais pour l'instant il n'y en a pas eu qui me tentent suffisamment. Mais c'est vrai que ce serait pas mal de revenir à ce personnage, même à mon âge". Prêt pour de nouvelles aventures ? L'appel de Harrison Ford sera-t-il entendu par les producteurs hollywoodiens ? Affaire à suivre...

Lire aussi : Harrison Ford à l'affiche d'un 5e Indiana Jones ?

Regardez ci-dessous son interview sur le plateau du JT de TF1 :

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience