En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Gwyneth Paltrow répond aux critiques

Article par Mourad LAHDIL , le 27/02/2009 à 12h07 , modifié le 27/02/2009 à 12h13 0 commentaire

Depuis quelques mois, Gwyneth Paltrow joue les gourous de l'art de vivre sur son site Goop. Les media américains ne sont pas emballés ; pour Gwyneth, c'est parce qu'ils 'ne comprennent pas'.

L’année dernière, Gwyneth Paltrow lançait son site Internet, Goop. Un site sur lequel l’actrice se propose de nous coacher pour que notre vie soit aussi saine, équilibrée et fabuleuse que la sienne.

La démarche peut sembler louable et altruiste ; les media américains ne l’ont pourtant pas entendu de cette oreille. Les critiques se demandent si le monde avait réellement besoin de conseils New Age pour élever harmonieusement ses enfants, de découvrir de nouveaux hôtels hors de prix, ou de recettes de muffins à la banane, et se sont surtout agacés du ton de Gwyneth Paltrow, qu’ils jugent hautain et dédaigneux ; un journaliste du quotidien canadien The Globe And Mail s’interroge: ‘Pourquoi ce site s’appelle t-il Goop ? Peut-être que ‘Prends exemple sur moi, paysan ingrat’ était déjà pris’.

Mais les critiques n’empêcheront pas Gwyneth de devenir la nouvelle prêtresse de l’élégance et du savoir-vivre sur Internet. Pour elle, ‘ceux qui critiquent le site ou son concept, ne le comprennent pas, parce que sinon ils l’apprécieraient’. ‘Je donne des conseils, parce que j’ai le sentiment d’avoir plein d’informations très utiles, parce que j’ai une vie très aisée’. D’après elle, les critiques ne portent pas sur le site en lui-même, mais sur le fait qu’elle fasse parler d’elle pour d’autres raisons que pour sa carrière : ‘Je pense que les gens aiment que l’on reste dans des cases – ils préfèrent que les gens ne s’éloignent pas de l’idée qu’ils ont d’eux’.

Je n’avais rien contre le site de Gwyneth Paltrow avant, même si je m’en sortais très bien sans savoir que le lait de soja pouvait compenser l’apport en protéines de la viande ou qu’on pouvait réserver dans des restaurants qui ne prennent pas de réservations. Mais là, Gwyneth vient de perdre un lecteur : sérieusement, cette déclaration est tellement prétentieuse, que finalement je suis du côté des critiques.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience