En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Gwen Stefani : mais que faisait-elle à Paris ?

Article par Pauline HOHOADJI , le 06/11/2012 à 11h29 0 commentaire

La chanteuse du groupe No Doubt, accompagnée de l'un de ses fils, a été surprise lundi par des photographes à la Gare du Nord. Elle doit donner un concert mardi à Paris.

Onze ans après leur dernier album studio, le groupe No Doubt mené par la chanteuse Gwen Stefani a enfin décidé de revenir sur le devant de la scène en dévoilant le 24 septembre dernier un nouvel album baptisé Push and Shove. Après la sortie en juillet dernier de Settle Down, le premier single extrait de ce nouvel opus, le groupe est reparti sur les routes pour défendre leurs nouveaux titres.

Après Londres, c'est à Paris que Gwen Stefani a été retrouvée par des photographes dès son arrivée à la Gare du Nord. Accompagnée de son fils, Zuma, âgé de 4 ans, la chanteuse a pris d'assaut la capitale française pour le plus grand plaisir de ses fans. C'est en effet pour donner un concert unique et très privé accessible uniquement par invitation que le groupe est de passage en France. Organisé en partenariat avec Universal Music et HP Music Connected, le show doit se dérouler mardi à la Maison de la Mutualité à Paris devant un parterre de fans qui ont réussi la difficile mission de décrocher l'une des 2 800 places offertes par concours par plusieurs partenaires.

Si le groupe a marqué les esprits avec un nouvel album aux sonorités allant du dancehall à l'electro-pop classique, No Doubt s'est également attiré les foudres des Amérindiens après la diffusion de leur dernier clip Looking Hot. Dans cette vidéo, réalisée par Sophie Muller, les membres du groupe se glissent dans la peau de cow-boys combattant des Indiens. Accusé de racisme, No Doubt a donc pris la décision de supprimer purement et simplement le clip sur internet avant de publier des excuses publiques sur leur site internet : "En tant que groupe multiracial, nous avons bâti notre groupe sur la diversité et le respect des cultures. Notre nouvelle vidéo n'a jamais eu pour but d'offenser, de blesser ou d'amoindrir les Indiens d'Amérique, leur culture et leur histoire (...). Nous adressons nos sincères excuses à la population native-américaine et à toutes les personnes offensées par cette vidéo."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience