En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Grégoire : "Mon fils a changé ma vision de la vie"

Article par , le 17/09/2013 à 10h01 , modifié le 17/09/2013 à 10h07 0 commentaire

Grégoire, révélé par le site participatif, My Major Company, vient de sortir son troisième album : "Les roses de mon silence". Un album plein d'émotions.

Dans Les roses de mon silence, vous abordez des thèmes tels que l'amour, l'absence, le manque. Vous n'avez pas peur de traiter des sujets très personnels ?
Grégoire Je m'assume de plus en plus. J'ai toujours été sincère mais avec ce troisième album, je me suis encore moins fixé de barrières. J'écris différemment depuis la naissance de mon fils. Je me suis dit : "Qu'est-ce que je vais lui laisser ? Qu'est-ce que je veux qu'il entende de moi ?". C'est peut-être la raison pour laquelle je me confie autant dans cet album.
 

L'un de vos titres s'intitule La plus belle maman. Vous confiez : "Elle a subi l'ingratitude de mes violentes attitudes". Vous avez été un adolescent turbulent ?
Pas particulièrement. Mais j'ai été un ado, bêtement et simplement. Je n'ai jamais été violent physiquement avec ma mère mais j'ai parfois prononcé des paroles qui dépassaient mes pensées. Quand on est enfant, on ne se rend pas compte à quel point c'est difficile d'être parent. Je suis fasciné d'entendre des enfants dire à leur parent "je t'aime" à la fin d'un coup de fil. Ce n'est pas mon cas. J'ai plus de facilité à m'exprimer à travers une chanson. Et en même temps, j'adorerai que mon fils dise ça à sa maman. 
 

Qu'a changé la naissance de votre fils dans votre vie ?
Je ne vis plus pour moi. Je me sens beaucoup plus responsable. Je me remets en cause tous les jours. J'essaye d'être le meilleur mari et père possible. 

 

"Jean-Jacques Goldman a toujours été bienveillant avec moi"
 

Dans cet album, vous parlez également de votre enfance et de votre besoin de vous ressourcer dans votre région natale. Mais avez-vous tout de même des amis dans le show business ?
La plupart de mes amis, je les connais depuis plus de 25 ans. Ils ont toujours été là dans les bons et les mauvais moments. Ils m'ont connu à mes débuts, lorsque je chantais dans des petites salles. Dans le métier, j'ai très peu de vrais amis. Mais il y a une personne sur qui je peux vraiment compter : Jean-Jacques Goldman. Il a toujours été bienveillant avec moi. Je suis aussi très proche de Garou. C'est lui qui m'a appelé pour être son co-coach à The Voice.
 

Vous faites régulièrement votre introspection ?
Oui. Même si je ne suis pas forcément le meilleur exemple à suivre. Parfois, je donne des conseils dans mes chansons que je n'applique pas moi-même. C'est un bon moyen de m'auto-persuader. (Rire). J'écris mes chansons comme j'écris un journal intime.
 

 Etes-vous une âme solitaire ?
Dans l'idée, oui. Après, on a toujours besoin des autres pour avancer. Je ne m'attache qu'aux gens qui sont dans le même état d'esprit que moi, c'est-à-dire, positifs. Sinon, je me sens bien avec les personnes qui sont curieuses. Avec elles, je pourrais parler des heures. Je n'aime pas vraiment celles qui misent sur l'apparence.
 

Qu'est-ce qui vous révolte ?
Que l'on soit encore obligé de faire les Enfoirés aujourd'hui. C'est aberrant que des artistes aient toujours besoin de venir en aide à des personnes qui ont faim. C'est au gouvernement de prendre les choses en main. Je suis admiratif du travail des bénévoles au quotidien. Sinon, il y a une deuxième chose qui me révolte : que l'on traite toujours des sujets sinistres à la télévision. Il faut trouver le juste équilibre. Il ne faut pas taire les problèmes qu'il y a dans le monde, mais en même temps il faut parler des choses positives. J'adore le bon sens de Jean-Pierre Pernaut. Il est important de parler de nos régions, des gens passionnés. Les gens les plus heureux, ce sont ceux qui vivent le plus simplement. 

 

A lire aussi : Découvrez en exclusivité le titre : "l'Enfance"

Exclu : Son nouveau clip : "Si tu me voyais"

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience