En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Gossip Girl : Blake Lively se sent observée comme un animal dans un zoo

Article par Esther Bay , le 23/11/2009 à 13h21 0 commentaire

L'héroïne de Gossip Girl apprécie sans doute sa nouvelle popularité, mais il y a quelque chose que Blake Lively n'aime pas : avoir l'impression, au restaurant, d'être un animal qu'on regarde dans un zoo...

Il y a des stars qui adorent être photographiées par les paparazzis, admirées par les fans : on pense ainsi à Victoria Beckham, toujours prête à faire sa moue boudeuse devant tous les appareils photos qui passent. Et puis il y a d'autres célébrités, qui aimeraient bien avoir un peu d'intimité de temps à autre...

 

C'est le cas de Blake Lively : l'actrice de Gossip Girl en a un peu marre parfois, d'être sans cesse sous l'oeil des médias... et en particulier du public. Parce que peu importe où elle est : Blake Lively a du mal à échapper aux fans ! Elle se confie ainsi à Parade.

 

"La folie des paparazzis, la frénésie des médias en ce moment, est en quelque sorte un peu hors de contrôle. Pour moi, c'est très important de garder privée ma vie personnelle." Quand les gens s'aperçoivent de sa présence et commencent à la regarder, Blake Lively se sent mal à l'aise...

 

"C'est bizarre parfois, quand les gens vous regardent comme un animal dans un zoo, alors que vous êtes au restaurant en train de manger. Les gens vous dévisagent, et sortent leur téléphones pour filmer... Je suis simplement un être humain, et parfois je ne mange pas correctement ! Donc c'est très désagréable d'être scrutée comme ça..."

 

C'est sûr que lorsque Penn Badgley et sa Blake Lively chérie dînent au restaurant, ce n'est pas très romantique d'avoir une nuée de gens derrière la baie vitrée en train de vous observer et de vous prendre en photo ! Ah la la, c'est dur la vie de people...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience