En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Gérard Depardieu : son retour triomphal sur les planches

Article par Pauline HOHOADJI , le 08/01/2014 à 10h06 , modifié le 08/01/2014 à 10h13 0 commentaire

Rare au théâtre, le comédien français a pris d'assaut, avec succès, le Théâtre Antoine pour 7 représentations de la pièce Love Letters au côté d'Anouk Aimée.

C'est un retour qui ne passe pas inaperçu. Près de 10 ans après avoir arpenté pour la dernière fois les planches dans la pièce La Bête de la jungle, jouée en 2004 au Théâtre de la Madeleine, Gérard Depardieu revient sur scène l'espace de quelques jours. C'est dans la pièce Love Letters, qu'il joue au côté d'Anouk Aimée, que le monstre du cinéma français se produit depuis le 4 janvier dernier au Théâtre Antoine.

Inutile de préciser que ce retour sur les planches après 10 ans d'absence attire en nombre les fidèles de l'acteur dont la prestation, devant des salles combles, est également saluée par les médias français. Alors que Le Point souligne par exemple "la diction parfaite et l'interprétation irréprochable de l'acteur", Le Figaro de son côté affirme que "Gérard Depardieu est un poète avec qui l'on s'envole (...), il met une sincérité bouleversante dans les mots d'Andy (le personnage qu'il interprète ndlr)."

Cette performance, ovationnée par les critiques, est également plébiscitée par le public. Jouée à guichets fermés, la pièce a été prolongée de 3 dates pour faire face au succès. Les fans de l'acteur se pressent pour découvrir ce qui pourrait être l'une des dernières apparitions de Gérard Depardieu au théâtre. L'acteur a en effet confié qu'il ne comptait pas forcément remonter sur les planches dans l'avenir.

Il a ainsi affirmé dans un entretien accordé il y a quelques jours au JDD : "J'ai adoré être sur les planches. Mais aujourd'hui, cela m'ennuie. Voilà pourquoi je ne joue Love Letters que sept jours. Être comédien, ce n'est plus mon truc. (...) Sans oublier Néchin, je passe la plus grande partie de mon temps en Azerbaïdjan, en Ukraine, en Russie, et en ce moment en Italie, là où me conduisent mes affaires. Je me trimballe un peu partout. J'ai toujours été un vagabond, un chat de gouttière. Je ne veux plus avoir d'attache nulle part." (Lire notre article : Gérard Depardieu : "Etre comédien, ce n'est plus mon truc")

Lire aussi : 

Gérard Depardieu : "Guillaume est vivant dans cet album" 

Jour J pour Gérard Depardieu au tribunal pour conduite en état d'ivresse 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience