En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Gérard Depardieu : confidences sur sa vie et son fils

Article par Malaika COCO , le 18/02/2009 à 10h53 , modifié le 19/02/2009 à 10h50 5 commentaires

Gérard Depardieu a accordé un entretien exceptionnel au magazine Télérama, aujourd'hui dans les kiosques. L'immense acteur livre quelques confidences sur son parcours et parle notamment de son fils Guillaume Depardieu. Extraits.

Dans le magazine Télérama, Gérard Depardieu dévoile des facettes méconnues du grand public. Derrière la star incontestée en France et dans le monde, se cache une personnalité complexe et mystérieuse. En pleine promotion de son nouveau film Bellamy, qui sort le 28 février, Gérard Depardieu a décidé de révéler quelques aspects de sa vie intime et évoque avec émotion sa vie, sa carrière et ses proches.
 
A propos de son enfance, Gérard Depardieu confie avoir grandi dans le Berry, "un peu l'Afrique de la France, un pays de tribus, de gens forts et indépendants". Sur sa famille, il ajoute : "Mon père ne savait ni lire ni écrire, il se prenait pour un Gitan ; à Châteauroux, il nous a élevés en Gitans, du moins à la manière berrichonne. (...) Je ne me souviens ainsi d'aucun repas pris en famille à la maison. Jamais. Même tout petit. Nous visions séparés".
 
Gérard Depardieu avoue également avoir une "nature abondante parce que curieuse de tout". Il juge son corps "passable" et revient d'ailleurs sur cette corpulence qui le caractérise : "Je suis boulimique parce que j'aime la vie. Mais mon corps est trop encombrant parfois. Même si ça fait partie de mon tempérament, même si je m'y suis habitué parce que d'autres m'ont aimé et que ce corps-là (...) finit par se mélanger aux choses. (...). Je n'ai jamais encore éprouvé mes limites".
 
Gérard Depardieu décrit ensuite l'univers impitoyable du cinéma, dont il est pourtant un des monstres sacrés : "Le marché est devenu plus difficile. (...) Ma mauvaise réputation m'avait suivi : la boisson, les accidents de moto... En fin de parcours d'acteur, ça pèse. Mais est-ce de ma faute si je ne peux supporter les mondanités et le monde qu'ivre mort".
 
L'immense acteur rend également un bel hommage à son fils Guillaume Depardieu, récemment disparu : "Guillaume, mon fils, avait une grâce rimbaldienne. C'est un vrai poète, un peintre aussi, à la manière épaisse d'un Eugène Leroy. Un artiste en somme, toujours en révolte. (...) Jamais il ne m'a été aussi présent qu'aujourd'hui. Il est là. Partout. Il ne me quitte pas. (...). Guillaume avait une lucidité telle qu'elle lui rendait la vie impossible, et toujours il allait au pire. (...). J'aimerais dire, bien tard : je t'ai aimé. J'ai trop fait subir ce que je subissais". Une déclaration bouleversante d'un père à son fils...
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience