En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Gérard Depardieu : "Guillaume est vivant dans cet album"

Article par Pauline HOHOADJI , le 26/11/2013 à 15h06 0 commentaire

Alors que Postmortem, l'album posthume de Guillaume Depardieu, est sorti lundi, Gérard Depardieu a accepté d'évoquer ce disque dans un entretien accordé au magazine Gala.

Décédé le 13 octobre 2008 des suites d'une pneumonie foudroyante (lire notre article : Tragédie : Guillaume Depardieu est mort), Guillaume Depardieu a laissé derrière lui 11 titres qu'il avait lui-même écrits et composés. Evoqué une première fois en 2009 (voir : Un album posthume pour Guillaume Depardieu ?), cet album, que l'acteur français avait choisi de baptiser Postmortem, a finalement été commercialisé sous l'impulsion de Julie et Elise Depardieu, la sœur et la femme de l'acteur. (Lire : Guillaume Depardieu, son album posthume :"un projet symbolique")

En tournage à Bougival, la commune où est enterré l'acteur français, Gérard Depardieu est sorti de sa réserve pour commenter, dans un entretien vidéo accordé à Gala, ce disque sorti lundi dans les bacs. Evoquant son choix de tourner quelques scènes dans l'église de Bougival, il explique : "Il fallait un endroit où on fait en général des enregistrements. Et puis on est allés à Bougival (...) Le problème dans une église c'est que ça résonne beaucoup et c'est difficile de faire des enregistrements. Là j'ai dit "écoute, ça me semble bien et puis il y a le cimetière à côté (...) en plus il y a Guillaume qui est là."

Revenant sur l'absence de ce fils avec lequel il avait des relations parfois compliquées, il confie : "Les morts ne sont pas morts tant que ceux qui les aiment sont vivants." Interrogé sur Postmortem, l'album posthume de Guillaume, il affirme : "Je trouve qu'il y a un travail fait dessus qui est formidable et qu'il est on ne peut plus vivant dans cet album. Les mots sont parfois difficiles, mais il y a une exigence qui lui ressemble, une poésie, une violence d'amour qui n'est pas banale."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience