En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

George Clooney : beau joueur, il a voté pour son adversaire aux Oscars

Article par Esther Bay , le 20/03/2010 à 14h20 , modifié le 20/03/2010 à 14h26 0 commentaire

Nominé aux Oscars en 2010 pour son rôle dans Up in the Air, George Clooney révèle pourtant qu'il n'a pas voté pour lui ! Il a préféré donner sa voix à un de ses adversaires, Jeff Bridges... Plutôt classe !

Voilà ce qui s'appelle avoir la classe ! Lors des Oscars du 7 mars dernier, George Clooney était nominé dans la catégorie meilleur acteur, pour son rôle dans le film Up in the Air : ses adversaires étaient Jeremy Renner (The Hurt Locker), Morgan Freeman (Invictus), Colin Firth (A Single Man), et enfin Jeff Bridges (Crazy Heart).

 

Et c'est ce dernier qui a gagné l'Oscar du meilleur acteur... notamment grâce à la voix de George Clooney ! En effet pour ces récompenses, ce sont plus de 5000 personnes qui votent : acteurs, réalisateurs, scénaristes, et autres professionnels du cinéma.

Et si c'est vrai notre Georgie préféré aurait pu voter pour lui-même, il ne l'a pas fait ! C'est le NY Post qui nous explique l'affaire : George aurait préféré utiliser son bulletin de vote pour Jeff Bridges plutôt que pour lui - il l'aurait même photographié et envoyé à ses collègues nominés !

 

L'agent de George Clooney confirme : "L'histoire est vraie ! George m'a dit : "Il a réalisé une performance incroyable". Il a aussi dit à Jeff : "Si tu ne gagnes pas, tu ne pourras pas m'en vouloir !""

 

Non seulement il est sexy, mais en plus il a l'esprit sportif et reconnaît le talent chez les autres acteurs... Voilà qui est bon esprit ! Bon en même temps il avait déjà été nominé quelques fois les précédentes années, et avait gagné l'Oscar du meilleur second rôle en 2006 pour le film Syriana. Mais tout de même, quelle classe !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience