En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Geneviève de Fontenay convoquée au tribunal aujourd'hui

Article par Aude-Claire ABOUCAYA , le 01/09/2009 à 14h39 , modifié le 01/09/2009 à 14h47 1 commentaire

L'affaire des photos nues de Valérie Bègue en 2008 n'a pas fini de faire jaser. Une ancienne miss de 74 ans a porté plainte contre Geneviève de Fontenay qui l'aurait traitée de s*** parce qu'elle avait osé soutenir Valérie Bègue.


Décidément, la "dame au chapeau" n'a pas fini de se prendre la tête avec ses miss !
L'année 2008 a été celle du conflit avec Valérie Bègue, une énième Miss France, qui avait osé se prêter au jeu des photos dénudées. Un an plus tard, Mme de Fontenay récidive en exprimant clairement son "dégoût" suite à la participation de Rachel Legrain-Trapani à Secret Story 3.

Les frasques de la dame au chapeau auraient pu s'arrêter là. Mais non ! Geneviève de Fontenay comparaît aujourd'hui devant un tribunal.
Motif ? L'honorable dame est accusée d'"injure publique" !

C'est Le Parisien qui révèle qu'une ancienne Miss France, Luce Auger, 74 ans, accuse Geneviève de Fontenay de l'avoir traitée de "s*" dans un magazine télé. Rendez-vousdonc à Nanterre pour les deux femmes qui feront le déplacement, ce mardi, afin de s'expliquer. Mme de Fontenay a déclaré : "J'y serai, sans problème, et droite dans mes escarpins".

Le soutien de la Miss France 1961 à Valérie Bègue n'a vraiment pas plu à Geneviève ! En 2008, Luce Auger avait défendu la jeune miss, après la publication de photos suggestives. Une autre déclaration de Luce Auger aurait fait perdre les pédales à Mme de Fontenay.

En effet, Luce Auger aurait déclaré que le couple Fontenay, à l'époque de son élection, aurait encouragé certaines candidates à "poser seins nus". Ce qui aurait valu à l'intrépide Miss ce retour de flammes de Geneviève de Fontenay. Pour la petite anecdote, Luce Auger qui avait été élue Miss France en 1961 a été destituée trois semaines plus tard...

A l'allure où les écharpes valdinguent, il faudrait vraiment que le comité des Miss songe à organiser une vraie bringue dès le soir de l'élection. Histoire de conserver un souvenir de ce titre si fugace....

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience