En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Florent Pagny, le baryton de The Voice

Article par , le 20/12/2011 à 17h38 , modifié le 21/12/2011 à 13h52 9 commentaires

On connaît depuis ce week-end le nom de deux des quatre coachs de The Voice : Garou et Florent Pagny. Aujourd'hui, portrait du quinqua fringant.

Un quart de siècle. Cela fera 25 ans l'année prochaine que Florent Pagny squatte le top des charts français. Toute une génération a pu grandir à ses côtés. Et on peut dire qu'on n'a pas été déçu.

Ne serait-ce que pour ses looks successifs : du gendre idéal, chemise bien boutonnée, bien coiffé et rasé de près au début des années 90 jusqu'au look grunge post-crise de la cinquantaine comme aujourd’hui.

Ce qui n'a pas changé chez lui en revanche, c'est bien sa voix. Baryton (ce sera d'ailleurs le titre de son douzième album sorti en 2004), il surprend tout le monde en 1995 lorsqu'il interprète Caruso à une époque peu propice aux chants d'opéra.

Bien avant Roberto Alagna, Florent Pagny a popularisé l'art lyrique. Un succès issu de l'album Bienvenue chez moi vendu à 1,2 million d'exemplaires ! Au milieu des années 90, Florent Pagny est le taulier. Il collabore avec Jean-Jacques Goldman et, surtout, avec son alter-ego Pascal Obispo. La carrière des deux hommes est d'ailleurs immanquablement imbriquée. Preuve en est : le phénomène Savoir aimer (1997) est une véritable œuvre collective entre les deux chanteurs. L'album reste à ce jour le plus gros succès de Florent Pagny dans les bacs.

Crise 

C'était juste avant la crise de l'industrie du disque. Crise existentielle également pour le chanteur qui part s'exiler à des milliers de kilomètres de la France, dans le désert de Patagonie.

Il revient en 2003 avec Ailleurs Land qui frôle le million d'exemplaires vendus. Transformé, Florent Pagny est plus que jamais inspiré des senteurs sud-américaines et des sons latins. Il chante sa fameuse "liberté de penser" dans lequel il dénonce la pression fiscale qui pèse sur les artistes en France. Certains découvrent alors un Florent Pagny révolté. Ils oubliaient certainement le titre à charge contre les magazines people sorti en 1995, Presse qui roule.

Florent Pagny fait aujourd'hui la promotion de l'événement télévisuel du printemps prochain. En étant coach de The Voice sur TF1, il se lance un nouveau défi. Il n'a rien à y perdre, sa popularité est toujours intacte, son dernier album, Tout & son contraire, a plutôt bien fonctionné. On attend désormais de sa part une oreille ciselée, un coaching dynamique et, surtout, un sens critique qui, on le sait, fait partie intégrante de sa personnalité.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience