En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Florence Foresti hait les critiques et veut être soutenue

Article par Léa BORIE , le 15/09/2014 à 17h22 0 commentaire

Florence Foresti avoue ne pas être tranquille, même après le chemin qu'elle a parcouru, et déteste les critiques sur son travail.

La veille de sa première au théâtre du Châtelet, "Madame Foresti" (qui est aussi le nom de son prochain nouveau one-woman-show joué pendant sept semaines dès le 16 septembre) a confié l'état dans lequel elle se sentait au micro de RTL ce lundi matin dans l'émission d'Yves Calvi : "Moi je suis sincère avec ma pensée. Je suis en accord avec toutes mes opinions. Si vous êtes sincère et que vous croyez en ce que vous dites, ça aide un petit peu aussi."


Malgré tout, la comédienne de 40 ans et maman d'une fille de 7 ans a avoué, lors de la matinale de RTL ce 15 septembre, que malgré son succès, elle stressait encore : "Bah oui je suis traqueuse, comme tout le monde... C'est assez impressionnant comme salle. Demain à la même heure, ça n'ira pas aussi bien je pense".


La Vénissiane de naissance (près de Lyon) admet avoir quelques réticences à accepter positivement les jugements : "Je ne suis pas susceptible. Je ne supporte pas les critiques, c'est tout ! Je ne vois pas où est le problème. Est-ce un signe d'immaturité? Tout le monde est susceptible, non? J'ai l'impression que ceux qui ne le sont pas feignent et font semblant, parce que c'est insoutenable de s'entendre dire des choses désagréables, non? (...) Jamais une critique ne me fera avancer. Je suis de celles dans la classe qui avancent mieux si la maîtresse les soutient. Il y a ceux qu'il faut briser pour les faire avancer, et puis il y a ceux qu'il faut soutenir (...) J'ai l'impression qu'on obtient plus de choses en tirant le meilleur des gens plutôt qu'en les critiquant!".


A propos d'enfance justement, Florence Foresti a détaillé le choix des contenus de ses one-woman-shows :"Je pense que ce que je mets dans ce spectacle et ce sont des séquelles de blessures enfantines ou de complexes de jeunesse. On se sert toujours de ça toute notre vie pour créer."
Lucide sur elle-même, avec son franc-parler naturel, l'humoriste quadragénaire fait preuve d'autodérision.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience