En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Fin de non-recevoir pour Roman Polanski

Article par , le 04/05/2010 à 16h26 , modifié le 04/05/2010 à 16h35 0 commentaire

La lettre ouverte de Roman Polanski publiée hier sur le site internet de Bernard-Henri Levy n'a pas eu l'effet escompté. Lundi, les autorités suisses ont opposé une fin de non-recevoir au cinéaste franco-polonais.

Après plusieurs mois de silence depuis son assignation à résidence dans son chalet des Alpes suisses en décembre dernier, Roman Polanski avait repris l'offensive dimanche soir en publiant une lettre ouverte sur le site internet du philosophe Bernard-Henri Levy. Cette prise de parole et les témoignages de nombreux amis du cinéaste franco-polonais n'ont pourtant pas eu l'effet escompté. Lundi en début de soirée, les autorités suisses ont en effet opposé une fin de non-recevoir à Roman Polanski.
 
La justice a estimé que la Suisse n'avait pas à "examiner les vices de procédures" que faisait valoir Roman Polanski dans son texte. Dans sa lettre ouverte, le cinéaste dénonçait en effet une "procédure basée sur le mensonge". "Je ne peux plus me taire parce que les Etats-Unis continuent de réclamer mon extradition plus pour me livrer en pâture aux médias du monde entier que pour prononcer un jugement sur lequel un accord a été pris il y a 33 ans". 

Poursuivi il y a trente ans pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure, Roman Polanski affirme avoir conclu à l'époque, après avoir passé 42 jours en prison, un accord avec la justice américaine, avant d'avoir été contraint à l'exil en France après une volte-face du juge.
 
Les autorités suisses n'ont toutefois pas jugé valable de s'impliquer davantage en annonçant qu'"il incombe aux autorités américaines d'examiner les points critiqués" par Roman Polanski. Affaire à suivre. 

 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience