En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Felipe d'Espagne

Article par , le 05/05/2007 à 00h00 , modifié le 13/02/2008 à 16h41 0 commentaire

Cher Felipe,
Je me décide enfin à vous déclarer ma flamme. Ayant toujours été animée par le rêve secret de devenir princesse (rapport à la robe et au prince), je vous remercie d'être la seule tête couronnée encore apte à faire rêver les jeunes femmes (pas facile, entre les oreilles disproportionnées de Charles qui a maltraité cette pauvre Diana, et la calvitie prononcée d'Albert qui ne dissimule même plus ses multiples enfants cachés, la monarchie du 21ème siècle va mal). J'avoue avoir choisi espagnol en seconde langue au collège dans le secret espoir de réaliser un échange linguistique avec votre famille, et vous inviter à découvrir notre beau pays qui aurait su vous séduire mieux que moi. J'ai adoré que vous épousiez une roturière qui a l'air tellement sympa, c'est un signe de modernité qui contribue à rendre votre mètre 97 irrésistiblement sexy (et qui rappelle que j'aurais eu toutes mes chances, si ce fameux échange linguistique avait eu lieu). Vous pouvez adresser chez Plurielles votre invitation à me faire découvrir les Asturies dont vous êtes Prince, ou à faire un tour en voilier pour vous rappeler les bons souvenirs des jeux olympiques, j'espère juste que les 7 années passées à apprendre votre langue castillane suffiront à me permettre de décrypter le carton quand vous me l'enverrez.

Dorothée

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience