En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Faites entrer l'accusé - Les Etoiles de la critique télé

Article par , le 12/12/2011 à 14h55 , modifié le 12/12/2011 à 15h22 1 commentaire

Sur le gril de nos experts télé cette semaine, on retrouve Faites entrer l'accusé présenté par Frédérique Lantieri depuis le départ de de Christophe Hondelatte. Alors ça passe ou ça clashe ? La réponse ici !

Emission emblématique du service public, Faites entrer l'accusé a rendu célèbre le blouson de cuir de Sherlock Holmes Christophe Hondelatte et passionné les Français pour les affaires judiciaires. Nouvelle saison, nouvelle présentatrice (Frédérique Lantieri) : le succès est-il toujours au rendez-vous ? Décryptage et analyse.

PANEL DE JOURNALISTES
Thomas Joubert, Europe 1
Elodie Mandel, Plurielles.fr
Anne Orenstein, France Bleu
Eric Pavon, Télé Poche
Frédérick Rapilly, Télé 7 Jours

BAREME
♥♥♥♥♥ : top / ♥♥♥♥ : excellent / ♥♥♥ : très bien / ♥♥ : bien / ♥ : pas mal / Χ : à éviter

LE PROGRAMME DE LA SEMAINE : Faites entrer l'accusé, France 2- le dimanche deuxième partie de soirée.

Etoiles de la critique télé FELA

L'AVIS DES CRITIQUES

Thomas Joubert, Europe 1
Avec Christophe Hondelatte aux commandes, « Faîtes entrer l'accusé » était devenu un modèle du genre en matière d'émission de faits divers. Si les enquêtes sont toujours aussi fouillées et les récits haletants dans cette nouvelle formule, on ne peut trouver la présentatrice Frédérique Lantieri que moins bonne que son prédécesseur. Christophe Hondelatte avait su trouver un ton et installer un climat. Avec sa voix monocorde, sa remplaçante incarne l'émission de manière beaucoup moins forte que lui et ne parvient pas à nous tenir en haleine. Le journaliste n'a, certes, pas été très élégant dans ses déclarations à la presse, mais on peut se poser la question de savoir si l'émission n'aurait pas du s'arrêter avec lui. Ou imaginer une formule complètement différente.

Anne Orenstein,  journaliste spécialisée télé de France Bleu sur On allume la télé
Frédérique Lantiéri relève parfaitement le gant, mais après tout, l'émission a-t'elle vraiment changé ? Toujours aussi haletant dans sa construction, je ne suis pas toujours convaincue par les sujets choisis, mais quand l'histoire de base est bonne, je suis captivée. Attention quand même aux reconstitutions, c'est franchement pas toujours nécessaire.

Eric Pavon, Télé Poche
Souvent copiée, jamais égalée, la doyenne des émissions de faits divers a subi un petit lifting depuis la rentrée avec l'arrivée de Frédérique Lantieri en lieu et place de Christophe Hondelatte parti pour, je cite, "n'avoir pas envie de se changer en Pierre Bellemare qui raconte des histoires jusqu'à 90 ans." Hondelatte, persuadé que les audiences chuteraient avec son départ, doit aujourd'hui avoir le même blues qu'en découvrant les chiffres de vente de son album : "Faites entrer l'accusé" version Lantieri attire plus de téléspectateurs que lui la saison dernière. Ce que ce brave Christophe n'a pas compris, c'est que l'émission est un succès grâce à son concept, la qualité de ses récits et son montage. Le présentateur n'est qu'un élément du décor et Frédérique Lantieri, qui peut paraître aussi austère qu'une porte de prison, a totalement trouvé sa place à l'intérieur.  

Frédérick Rapilly, Télé 7 Jours
Est-ce qu'en changeant de présentateur (trice), on change une émission comme "Faîtes entrer l'accusé" ? Pas vraiment ! Mais avec sobriété, une écoute dans l'empathie de ses témoins, sans effet de manches, la journaliste Frédérique Lantieri se démarque du style veste de cuir/dur à cuire qu'affectait son prédécesseur à ce poste, Christophe Hondelatte. On y perd (un peu) en enthousiasme ! On y gagne en attention au programme !"

Elodie Mandel, Plurielles.fr
Avec Confessions intimes, Faites entrer l'accusé (sous le hashtag #FELA fait partie des programmes les plus suivis sur Twitter, au même rang qu'un Secret Story ou un télé crochet. Plus qu'une émission de télé, un phénomène de société qui a réussi à survivre au départ de son animateur. Plus en retrait que son prédécesseur (le contraire aurait relevé de l'exploit) Frédérique Lantieri a endossé le costume de l'enquêtrice, sans trop en faire et sans mimer son confrère. Tant mieux.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience