En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Exclusif - Virginie de Koh Lanta : "Je suis susceptible mais pas rancunière"

Article par LT , le 01/10/2010 à 22h35 3 commentaires

Après Frédérique et Vivien, Virginie est donc la troisième éliminée de Koh Lanta Vietnam. Son franc-parler a marqué son passage dans l'émission. Elle nous accorde une interview exclusive où elle explique son aventure mouvementée.

En voulez-vous aux ex-Rouges d'avoir voté contre vous ? D'avoir privilégié la politique à la survie ?
Je ne leur en veux pas du tout. A leur place j'aurais fait la même chose. Il ne faut pas oublier que c'est un jeu et à un moment donné il faut avoir une stratégie. La leur était saine il me semble. Ce sont des gens vrais que j'ai énormément appréciés. C'est sûr que ça ne fait pas plaisir de sortir, j'avais pour objectif d'aller au moins jusqu'à la réunification, mais c'est comme ça.
 
Etes-vous tout de même surprise d'avoir été éliminée ?
Je sentais bien que ça se jouait entre Véronique et moi. J'ai voté pour elle à contrecœur car je l'estimais beaucoup mais c'était elle ou moi. J'avais quelques doutes sur le vote de ses anciens équipiers Rouges car elle était la plus faible, mais je n'avais pas beaucoup d'espoir. Surtout avec tout ce qui s'était passé avant sur le camp, les tensions avec Frédérique, etc. Je savais qu'ils étaient au courant de tout.
 
Vos partenaires femmes ont été loyales envers vous, en votant Véronique. Aviez-vous mis une stratégie en place ?
Non, nous n'avions aucune stratégie. Au départ j'avais même demandé à Aurélie de voter pour moi car j'avais vraiment du mal de mon côté à désigner Véronique et comme je pensais que certaines personnes auraient voté pour elle, j'étais prête à courir le risque. Mais Aurélie a refusé, elle ne voulait pas voter contre moi.
 
Beaucoup de spectateurs ont envie de savoir ce qui s'est réellement passé avec Véronique...
Ce que je peux dire, c'est que je regrette cette dispute. Dans la vie je ne suis pas une personne agressive ou méchante, mais quand on me cherche, on me trouve ! Le problème c'est que je suis assez franche. Je ne voulais pas rentrer dans ce jeu de critiques, si ça a été mal perçu, tant pis, de toute façon on ne peut pas plaire à tout le monde.
 
Avez-vous l'impression que Frédérique vous ressemblait trop au niveau caractère ?
Pour ce qui est de la franchise, je pense que nous nous ressemblions... Maintenant j'estime ne pas avoir un fond méchant, je ne dis pas que c'est son cas. Je pense être plus susceptible, mais je ne suis pas rancunière, je n'ai pas envie d'entretenir la polémique.
 
Pensez-vous que votre hyperactivité a pu agacer certaines personnes?
Oui, sans doute. Mais j'ai toujours été sincère, c'était de la gentillesse et de la générosité. Je ne l'ai pas fait pour me mettre en avant. J'ai sûrement pas mal de défauts, je ne suis pas la candidate modèle, mais ce que j'ai fait, c'était sans aucune arrière-pensée, sans la moindre stratégie. J'aurais pu m'économiser comme certaines, mais ce n'est pas mon tempérament. L'état dans lequel se trouve notre campement prouve que nous n'avons pas été assez organisés. Sans rien reprocher aux autres, j'ai peut-être inconsciemment voulu compenser. Même si certains participaient aussi, comme Marine, Aurélie, Laurence parfois, Boris à sa façon. En fait je n'étais pas assez âgée pour inspirer le respect et pas assez jeune pour être leur copine, donc ma position n'était pas très confortable.
 
Regrettez-vous d'avoir été trop franche ?
En effet, j'ai été comme dans la vie, oubliant qu'il fallait jouer de stratégie pour aller loin dans l'aventure. Certains diront de moi « tu t'es encore fait avoir ! » Dans le Midi il y a un proverbe qui dit « trop bon, trop con ».
 
Comment avez-vous perçu Boris ?
Personnellement je l'aimais bien. C'est sûr, il avait des idées pas forcément toujours très bonnes, mais on n'est pas là pour montrer qu'on est le meilleur, on est là pour essayer d'être solidaire, donner le maximum pour en tirer quelque chose de positif. Et Boris, lui, s'est quand même activé sur le camp. Je pense qu'il a été très perturbé par toutes ces critiques et ces tensions. A sa place je me serais mise à l'écart comme il l'a fait.
 
Si c'était à refaire, que changeriez-vous ?
Je serais moins vraie, je parlerais moins, mais c'est mon métier qui veut ça ! Et j'userais plus de stratégie bien sûr.
 
Comptez-vous suivre la suite de l'aventure devant votre télé ?
Evidemment, je veux savoir qui a gagné !
 
Quel bilan tirez-vous de ces huit jours passés à Koh Lanta Vietnam ?
Je dirais que je suis une personne ordinaire qui a voulu rester naturelle et a vécu une expérience extraordinaire.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience