• People
  • Actu

Exclusif - Nathalie Baye : "la petite amoralité du film n'en est pas une grande"

Article par AE , le 16/11/2010 à 17h50 , modifié le 16/11/2010 à 18h38 0 commentaire

Mère déprimée dans De Vrais Mensonges, le nouveau film de Pierre Salvadori, Nathalie Baye a accepté de répondre à nos questions. Avec le sourire.

Qu'est-ce qui vous a séduit dans le rôle de Maddy ?
Tout. De toutes façons, on n'accepte pas un film pour un rôle, mais pour un scénario. Je l'ai trouvé implacable, d'une grande virtuosité, extrêmement drôle et touchant. Et puis j'avais envie de travailler avec Pierre Salvadori donc quand il m'a dit qu'il avait écrit ce rôle pour moi, j'ai été enchantée.

Que vous a inspiré votre personnage à la lecture du scénario ?
Il m'a plu parce qu'il y avait tout à jouer; le désenchantement, la soumission, la tristesse, l'étonnement, le réveil amoureux, la colère, la vengeance, la méchanceté, l'amoralité...

Ne voyez-vous des similitudes entre cette mère au bord de la crise de nerfs que vous incarnez dans De Vrais Mensonges et celle que vous jouiez dans Ensemble c'est trop ?
Les deux personnages sont très différents. Dans Ensemble c'est trop, c'est une bourgeoise installée, alors que dans De Vrais Mensonges, elle est la muse d'un artiste, une femme beaucoup plus bohême, ce sont deux caractères différents.

Quel type de mère êtes-vous dans la vie ?
J'ai toujours été une mère attentive mais pas non plus à fermer les portes à triple tour et à faire le gendarme. J'ai moi-même eu une enfance avec pas mal de libertés donc pour moi, il y a évidemment des choses à respecter, mais il ne s'agit pas de fliquer ses enfants non plus.

Etes-vous une bonne menteuse dans la vie ?
Je ne suis pas quelqu'un qui ment, je peux me taire parce qu'il y a des vérités qui ne sont pas forcément bonnes à dire, mais je suis trop distraite pour mentir... Finalement, je trouve ça assez pathétique.

Une lettre est à la base de l'intrigue, vous-même, êtes-vous plutôt lettre, mail ou sms ?
J'aime encore les lettres. J'envoie des mails évidemment mais j'aime le courrier, les enveloppes, l'écriture... En réalité, la lettre reste selon moi le seul type de courrier qui reste parfaitement privé.

Comment expliquez-vous l'attitude de Maddy par rapport à sa fille Emilie ?
Je pense qu'à un moment elle se sent trahie, comme si on avait joué avec elle. Elle s'est aussi sentie humiliée et son désir de vengeance est justifié. La petite amoralité du film n'en est pas une grande...

D'une manière plus générale, quel est le dernier film qui vous a émue ?
J'ai beaucoup aimé Les Amours imaginaires de Xavier Dolan. Mais il y a surtout Des Hommes et des Dieux, je l'ai vu trois fois...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience