En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Exclusif - Moundir de Koh Lanta : "Moundir is back !"

Article par , le 21/08/2009 à 09h30 4 commentaires

Moundir, l'aventurier incontournable de Koh Lanta : le retour des héros, a accepté de revenir sur l'aventure avec nous.

Comment allez-vous depuis la fin de Koh Lanta : le retour des héros ?
Je vais très bien, Moundir se porte très bien ! Cette édition a été un peu spéciale pour moi avec toutes les retombées qu'il y a eu contrairement à ma première participation. Ça a pris une tournure assez drôle mais aujourd'hui Moundir va bien !
 
Vous êtes-vous senti victime ou avez-vous utilisé ce buzz médiatique ?
Je n'ai pas été victime. En 2003, lors de ma première participation, j'avais été victime des retombées médiatiques. Pour Koh Lanta : le retour des héros, il y a eu un vrai engouement et je l'ai réalisé le jour où j'ai eu ma marionnette aux Guignols de l'Info.
 
Qu'est-ce que ça fait d'avoir sa marionnette aux Guignols ?
C'était super drôle ! J'ai adoré ! Jacques Chirac s'est quand même fait élire grâce à eux ! Beaucoup de politiciens aimeraient avoir leur marionnette aux Guignols de l'Info. J'ai vraiment été honoré d'avoir plusieurs sketches avec ma marionnette. Je me suis toujours dit que les choses qui me tomberaient dessus je les prendrai à la rigolade. La télé, ça reste un amusement puisque mon objectif premier reste la marque de vêtements que j'ai créée.
 
Avez-vous joué de cette médiatisation ?
C'est gentil de me dire ça, tout le monde pense que je suis comédien ! Tout ce qu'on a vu, c'est vraiment moi. La colère que j'ai eu après ma fausse sortie - que je trouve inacceptable encore aujourd'hui - était vraie. Je ne comprenais pas pourquoi je quittais l'aventure parce que je n'avais pas l'impression d'avoir été battu à la loyale.
 
En voulez-vous encore à certaines personnes ?
Je n'en veux plus à certaines personnes, mais aujourd'hui, nos chemins ne se recroiseront plus. Il n'y aura plus de partage et c'est un peu dommage. Je n'ai pas gardé beaucoup d'amis de Koh Lanta, il y en a très peu.
 
Avec quel candidat avez-vous gardé contact ?
[Imitation réussie de Tony] Il y a Amel, Mohamed, Guenaëlle, surtout des gens de la première édition. De Koh Lanta : le retour des héros, il reste surtout Tony et certains autres sont insignifiants.
 
Qu'est-ce qui avait motivé votre première participation à Koh Lanta ?
En 2003, j'avais 27 ans, j'avais un peu fait le tout de ce que je voulais faire sur Paris et je me suis dit que je pourrais peut-être trouver l'amour de ma vie dans une aventure qui allie l'effort et le partage.
 
Vous pensiez peut-être rencontrer votre âme sœur en participant à Koh Lanta ?
Exactement ! J'ai toujours rêvé de trouver une femme battante, qui partage à peu près les mêmes valeurs que moi. J'avais vu la saison 2, j'avais beaucoup aimé Amel et je me suis dit pourquoi pas ? Effectivement, je me suis trompé puisque je n'ai pas rencontré la femme de ma vie !
 
Et pour Koh Lanta : le retour des héros, comment cela s'est-il passé ?
On m'a contacté comme tous les anciens candidats et j'ai refusé de passer le casting. On m'a demandé d'écrire une lettre de motivation de deux pages et ça m'a lourdé ! Du coup, je l'ai faite en quatre mots : "Bonjour, je m'appelle Moundir, vous me connaissez" et je l'ai envoyée. Ils m'ont rappelé, j'ai finalement passé le casting et pour être honnête, lorsque je suis rentré chez moi et que j'en ai discuté avec ma mère, je n'étais pas très motivé pour y aller. La seule chose qui me donnait envie de partir, c'était de me retrouver avec des vrais mecs. Au final, je me suis dit que c'était un bon moyen de médiatiser ma marque de vêtements, dans ce monde là, ça marche comme ça. Physiquement j'étais prêt, mentalement encore plus qu'en 2003, donc je me suis dit pourquoi pas ?
 
Quel souvenir gardez-vous de cette expérience ?
Honnêtement, je ne sais pas si on peut parler de souvenir... La seule chose que je retiendrai c'est ma rencontre avec Christelle, ce qu'on a partagé. Pour le reste, j'étais content de faire la première épreuve dans Koh Lanta : le retour des héros car l'équipe était soudée. Mais après plus rien. Je retiens aussi la beauté de l'Amazonie et le fait d'avoir rencontré une femme amazonienne, Francesca.
 
Vous avez rencontré une femme pendant Koh Lanta : le retour des héros ?
Après ma sortie, j'ai rencontré cette femme, d'une bonté et d'une gentillesse sans limite. J'étais encore très touché par ce qui venait de se passer et je lui ai demandé où je pouvais me doucher. Elle m'a montré le fleuve Amazone du doigt, j'y suis allé et elle m'a suivi pour me donner un savon local. Je suis entré dans le fleuve et elle me regardait bizarrement. Elle a dit quelque chose en portugais à un homme à côté et il m'a répété qu'elle lui avait dit que je faisais maintenant partie des leurs après m'être baigné dans l'Amazone.
 
Avez-vous des regrets ?
Je n'ai aucun regret. Ma colère était honnête, droite et juste. Je n'aurais simplement peut-être pas dû partager des choses sur ma famille avec des gens qui étaient intéressés. Pour moi, c'était impossible d'entrer dans une stratégie, ça voudrait dire qu'il faut être faible et s'associer avec des faibles. A Koh Lanta, la stratégie ça se travaille. Moi, au bout de deux jours, c'était non merci.
 
Est-ce que l'expérience Koh Lanta a changé quelque chose dans votre vie d'aujourd'hui ?
La différence que j'avais avec les autres candidats, c'était que chez moi, on a l'habitude de jeûner pendant la période du ramadan. Koh Lanta, le retour des héros commençait juste quand le ramadan se terminait, donc arrivé là-bas, j'étais en super forme, la nourriture n'était pas mon souci. J'ai été éduqué à l'ancienne, donc Koh Lanta n'a pas changé ma vision de la vie. Ça m'a juste permis d'avoir un bon ami qui s'appelle Tony. Je voulais justement véhiculer ces vraies valeurs auxquelles je crois dans ce jeu, la compétition, l'honneur, la dignité. Ça a été pris à la rigolade, mais ces mots là me ressemblent.
 
A quoi ressemble votre vie d'aujourd'hui ?
Je suis content parce que ça fait huit ans que je travaille sur une marque de vêtements, C-moon, et elle va voir le jour. J'ai tourné un pilote, Le monde de Moundir, où je fais tombé les clichés dans un pays que je connais pas. Et puis il y a aussi l'émission Moundir, l'Aventurier de l'amour...
 
Vous pensez trouver la femme de votre vie ?
J'espère ! Je suis encore un cœur à prendre. 
 
Côté projets, il y a d'autres nouveautés ?
Il y a aussi une bande dessinée, intitulée Moundir is back, et écrite par Yacine Elghorri, qui va sortir le 15 septembre. Et puis... une poupée qui parle en décembre ! Et je serai enfin sur le site de TF1.fr pour Moundir non censuré, saison 2 !
 
Allez-vous regarder la nouvelle édition de Koh Lanta à partir du 28 août ?
Forcément puisque je ferai mes critiques en direct. Les nouveaux candidats vont subir ce qu'on appelle la destruction massive... Moundir est de retour !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience