En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Exclusif - Laurence de Koh Lanta : "C'était moi la méchante"

Article par LT , le 03/12/2010 à 22h40 5 commentaires

Laurence est sans doute la candidate qui a le plus évolué. La Suissesse revient sur les conditions de son départ et l'échec de sa stratégie, fière de son Koh Lanta.

Vous attendiez-vous à cette élimination ?
J'étais sûre que c'était mon tour, malgré tout ce qui a pu se passer...
 
Même par rapport à Véronique, qui aurait pu aussi être sanctionnée ?
Certes, ils auraient pu voter contre elle, mais ils ne voient pas tout, ils ne savaient pas tout ce qui s'était passé. Ils m'en voulaient clairement beaucoup plus, c'était moi la méchante.
 
Pourquoi à votre avis ?
Parce que je crois qu'ils ne s'y attendaient absolument pas venant de moi. Pour eux ça a été un coup de poignard dans le dos. En plus, j'ai tout pris sur moi, je n'ai pas fui mes responsabilités. Dès lors, il n'y avait pas d'autre issue possible. 
 
A quel moment avez-vous pris la décision de mettre en place cette fameuse stratégie qui a bien failli fonctionner ?
Ma stratégie était super, j'en suis très fière. Ca a commencé à mûrir dans mon esprit à partir de la réunification. J'y pensais très souvent, à n'en plus dormir la nuit ! Il fallait que je trouve un moyen pour sauver ma place car je savais que dans les épreuves je ne pouvais pas rivaliser. J'avais remarqué aussi que les forts en gueule ne sont pas forcément ceux qui restent le plus longtemps. Mieux vaut se faire tout petit. Mais je trouve que j'ai été trop discrète par rapport à ce que je suis réellement. Au début j'étais impressionnée et j'ai mis du temps à me mettre dans le jeu. Après, une fois lancée, c'est allé de mieux en mieux.
 
C'est clair que vous êtes certainement la candidate qui a le plus évolué au cours de l'aventure...
Oui c'est vrai que j'ai commencé tout doucement mais on me voit énormément sur la fin ! Je ne voulais surtout pas quitter l'aventure en ayant donné l'impression de ne rien faire et de subir les évènements, c'est pourquoi je suis vraiment très fière de mon Koh Lanta.
 
Regrettez-vous de ne pas avoir lancé votre stratégie au moment où Abdellah était encore là ?
Oui, clairement. Il devrait y avoir deux Koh Lanta, pour pouvoir parfaire sa stratégie ! Je suis arrivée en pensant que je verrais bien le moment venu et je n'avais rien préparé du tout. Je ne pensais pas que cela aurait autant d'importance et que ça nous prendrait la tête à ce point là. A un moment, on ne parlait que de ça, on n'avait que ça en tête. Quand j'ai lancé ma stratégie, je savais qu'il fallait absolument agir à ce stade du jeu, je ne pouvais plus attendre. Après c'est difficile de refaire l'émission. Personne ne sait ce qui se serait passé si j'avais suivi Abdellah. Peut-être que ça aurait marché mais qu'ensuite d'autres personnes auraient retourné leur veste.
 
Est-ce que le fait de ne pas vous entendre avec Aurélie a joué quand vous avez refusé l'alliance avec Abdellah ?
Exactement. C'est dommage car je pense que si Aurélie, Marine et moi avions été amies dès le départ, nous aurions pu tout casser avec Abdellah. Mais nous n'étions pas assez proches à ce moment du jeu pour qu'une véritable alliance se forme.
 
Aujourd'hui comprenez-vous l'attitude de Véronique quand elle vous a trahie ?
Je me suis expliquée depuis avec elle. C'est un jeu où les coups bas sont permis, c'est comme ça. En plus Véronique était dès le départ alliée avec Philippe et Kunlé, ensuite je suis arrivée avec ma stratégie et j'ai un peu tout chamboulé...
 
Sur le fond son attitude s'explique en effet, mais la forme n'est-elle pas plus discutable ?
C'est  vrai qu'en découvrant les images, ça fait mal au coeur. Mais comme je vous dis, je me suis expliquée avec Véronique et je sais que c'est quelqu'un de bien. Cette aventure se déroule dans des conditions tellement extrêmes qu'il est difficile de toujours faire les bons choix. Je ne sais pas ce que j'aurais fait à sa place. Je ne la juge pas, je l'aime beaucoup et voilà.
 
Comment définissez-vous vos rapports avec Claude ?
Mes rapports avec lui ont été honnêtes et sincères au départ. Je crois qu'il avait autant besoin de moi que l'inverse. Ensuite j'ai voulu l'évincer plus vite, mais je suis persuadée que lui m'aurait éliminée au bout d'un moment de toute façon.
 
Personnellement comment avez-vous vécu votre Koh Lanta ?
J'en suis extrêmement fière, car j'ai été la première Suissesse à participer à cette émission, j'ai tenu 36 jours et c'est une grande performance pour moi. Je n'aurais jamais pensé arriver aussi loin en partant tête baissée, sans m'entraîner physiquement ni mentalement. J'ai prouvé qu'une petite blonde de 45 kilos pouvait aller très loin dans l'aventure. Mon seul grand regret est d'avoir présenté des excuses pour ma tactique.  
 
Quel est votre meilleur souvenir ?
Toutes les amitiés que j'ai pu nouer là-bas, et l'aventure en elle-même, le Vietnam, le dépassement de soi.
 
Et votre pire souvenir ?
Les derniers jours, avec la perte du feu, la pluie et la faim. C'était horrible !
 
Vous accepteriez de repartir l'année prochaine ?
Oui, sans hésiter une seconde. Mais je vous jure que cette fois je m'entraînerais physiquement avant et je prendrais quelques kilos avant de partir!
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience