En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Exclusif - Kunlé de Koh Lanta : "J'en veux à Véronique"

Article par LT , le 11/12/2010 à 22h40 9 commentaires

Kunlé quitte l'aventure aux portes du carré final, à cause du revirement de Wafa et Véronique qui ont suivi le vote de Philippe. Il se sent trahi.

Avec le recul, vous sentez-vous encore trahi par ce vote éliminatoire ?
Oui, toujours... L'épisode de la flèche a énervé Philippe, ce que j'ai parfaitement compris. Je savais qu'il voterait contre moi donc je me suis dit que j'aurais un vote contre moi, voire deux, mais pas trois. Véronique a toujours dit qu'elle ne voterait pas contre moi donc j'étais vraiment surpris.
 
C'est à elle que vous en voulez le plus ?
C'est clair, j'en veux surtout à Véronique.
 
Pourtant à partir du moment où elle savait que Philippe voterait contre vous, si elle voulait sauver sa place elle n'avait pas le choix...
En effet, son vote est logique, mais on s'est toujours dit que si on devait voter un jour l'un contre l'autre on se le dirait. Le matin avant le Conseil je lui ai dit que je voterai contre elle, mais elle n'a pas fait de même. De plus, il y avait une sorte d'ordre de passage entre nous. C'était son tour, elle-même l'avouait, elle était arrivée au bout de son aventure. 
 
Pourquoi avoir pris le risque de la prévenir ?
Parce que je suis un homme de parole. Je lui ai toujours dit que le jour où je voterais contre elle je le lui dirais et c'est ce que j'ai fait. Effectivement je n'aurais peut-être pas dû, ça aurait évité ma sortie. Mais je ne regrette pas car je suis resté honnête.
 
Pensez-vous que si vous aviez choisi de briser la flèche de Claude, il aurait réagi de la même façon que Philippe ?
Quand on a un membre de sa famille qui fait autant de kilomètres pour venir nous voir, c'est dur. Claude aurait forcément été très déçu. Maintenant je ne sais pas si ça aurait pris la même tournure. Je ne pense pas qu'il serait allé jusqu'à ne pas assurer le vote au Conseil, comme Philippe.
 
Quel était votre objectif dans ce Koh Lanta ?
Mon but était d'accéder au carré final, d'où ma déception. Il n'empêche que je suis fier de mon parcours, même si ça fait mal de rester aussi longtemps dans l'aventure et d'échouer aux portes de la finale.
 
Que changeriez-vous si c'était à refaire ?
Je n'aurais pas agi de la même façon au moment de trouver les bananes, j'en aurais ramené quelques unes au reste de la tribu.
 
Ca vous étonne que cette histoire de bananes ait pris une telle ampleur ?
Non car lorsque vous restez trois jours sans manger, c'est le genre de choses qui ne passent pas. Avec la faim, on est moins lucide.
 
Quel est votre meilleur souvenir ?
C'est le jour des flèches, lorsque j'ai vu ma mère. J'étais persuadé que ce serait ma petite sœur et du coup j'étais heureux et surpris.
 
Et votre pire souvenir ?
Le changement de camp, quand nous avons dû nous établir chez les Jaunes. Il n'y avait vraiment pas grand-chose.
 
Pensiez-vous que Koh Lanta était aussi difficile ?
Sincèrement non. Quand on voit l'émission à la télé on se dit que ça doit être dur car les candidats ne mangent pas beaucoup, ne se lavent pas, se font piquer par des insectes, mais lorsqu'on le vit c'est trois fois plus difficile !
 
Vous étiez-vous préparé ?
Pas vraiment, j'avais juste pris un peu de poids, trois - quatre kilos, mais je n'ai fait aucune préparation spécifique. 
 
Vous accepteriez de repartir l'année prochaine ?
Bien sûr, si je suis appelé, je suis prêt à repartir sans aucun problème, en espérant cette fois atteindre le carré final.
 
Des quatre derniers participants, qui supportez-vous, Claude ?
Claude évidemment, mais aussi Philippe, s'il gagne je serai tout aussi content pour lui car nous étions réellement trois amis. Certes il y a eu cet incident de la flèche mais il a été honnête, il m'a dit qu'il voterait pour moi, contrairement à Véronique.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience