En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Exclusif - Filomène de Koh Lanta : "Pour moi, Jade n'existe plus"

Article par , le 18/08/2009 à 15h53 11 commentaires

A quelques jours de la nouvelle édition de Koh Lanta, Filomène a accepté de répondre à nos questions et de nous livrer sa vision de l'aventure.

La dernière édition, Koh Lanta : le retour des Héros, avait pris des allures de règlement de comptes avec Jade, où en êtes-vous aujourd'hui ?
Rien n'a changé, j'avais dit qu'elle n'existait plus, elle n'existe plus.
 
Qu'est-ce qui vous a le plus touchée ? La trahison, la déception ?
Ce qui m'a le plus déçue c'est qu'elle ait montré son vrai visage sur la fin. Elle était venue pour la stratégie pure et dans la stratégie on ne peut pas inclure l'amitié. C'était dommage parce que ça ne rejoignait pas du tout mes valeurs. On m'a reproché de ne pas avoir fait d'alliances, ou d'être entrée dans des stratégies d'argent, or c'était important pour moi de montrer que Koh Lanta pouvait aussi être un jeu d'amitié.
 
A l'origine, qu'est-ce qui motivé votre première participation à Koh Lanta ?
Au début, c'était vraiment un défi. Le père de mes enfants ne m'en sentait pas capable et je voulais lui prouver le contraire. Je me suis déjà inscrite et puis les événements se sont enchaînés. Je me suis donc retrouvée dans l'émission, mais au départ je voulais surtout relever le défi.
 
Et pour Koh Lanta : le retour des Héros, vous avez tout de suite accepté ?
J'ai d'abord répondu à un questionnaire qu'on m'avait adressé quelques temps avant. Je savais qu'après le questionnaire il y aurait une sélection de candidats qui participeraient au retour des Héros. J'avais un peu mis ça de côté dans mon esprit lorsqu'on m'a appelée pour me dire que j'avais été choisie.
 
Vous avez hésité à repartir ?
Non, je n'ai pas hésité. Je me suis dit que c'était une vraie chance d'y retourner surtout que je n'avais plus rien à prouver, ou seulement à me prouver à moi que je pouvais tenir le coup une deuxième fois.
 
Au final, quel souvenir gardez-vous de cette double expérience ?
Sur les côtés positifs, je trouve que Koh Lanta reste une formidable aventure humaine au-delà de tout ce qui est stratégie, etc. Je ne suis pas très individualiste et je suis quelqu'un qui aime les défis à relever en groupe, du coup, je me suis vraiment amusée sur toute la partie groupe. Et puis j'ai aimé le côté Robinson Crusoé, je suis totalement sortie de mon univers. Le côté négatif restera toujours le fait qu'il y ait cette stratégie au bout et à laquelle je n'adhère pas du tout. Je préfère garder mes illusions et me dire qu'un jour on verra un Koh Lanta dans lequel les gens prouveront qu'ils ont gagné pour autre chose que pour l'argent.
 
Avez-vous des regrets par rapport à votre participation à l'aventure ?
Je n'ai aucun regret, j'ai vécu les choses dans l'instant présent. Mon seul regret serait qu'à la fin, je n'ai pas réussi à montrer réellement que l'aventure humaine était la chose la plus importante à mes yeux. 
 
Et si c'était à refaire ?
Jamais ! Avant de participer à Koh Lanta : le retour des Héros, je m'étais dit que je n'avais pas été au bout, que j'aurais pu changer certaines choses, mais j'avais oublié tous les mauvais côtés. L'attente, les caméras, être "emprisonnée"... Non, une nouvelle fois, ça n'est pas possible, jamais.
 
Est-ce que Koh Lanta a changé votre vie quotidienne ?
Je ne me suis pas sentie différente parce que j'ai tenu à redevenir moi-même très vite après la fin. J'ai repris le travail le lendemain de mon retour ! La seule chose qui change ce sont les gens qui vous connaissent et que vous, vous ne connaissez pas. Je trouve ça toujours très positif, je trouve ça très mignon quand des enfants viennent me voir ou qu'ils disent à mes enfants : "Ta mère elle est trop forte !", "C'est génial ce qu'elle a fait".
 
Quelle est la réaction des gens par rapport à votre altercation avec Jade ?
Même si j'ai des regrets sur la façon dont ça s'est terminé - puisque j'aurais préféré qu'il n'y ait pas de règlement de comptes - les retours sont positifs et la plupart des gens comprend ma réaction. Je suis contente de me dire que l'être humain n'est pas complètement pourri. C'est dur de garder ses valeurs jusqu'au bout, je le vis quotidiennement, mais j'y tiens. J'aurais été incapable de participer à un simulacre de réconciliation. Heureusement qu'on ne me l'a pas proposé parce que je l'aurais très mal pris.
 
A quoi ressemble votre vie aujourd'hui ?
Ma vie était déjà assez dingue avant Koh Lanta. Je voyage toujours autant, mes enfants continuent à découvrir le monde parce que je trouve ça très important pour eux et ils sont apparemment très fiers de ce que leur maman a fait ! Il n'y pas longtemps, mon fils m'a même demandé des photos pour distribuer des autographes à ses copains de l'école ! Ils ont une maman un peu folle, mais c'est pour ça que dans Koh Lanta je n'ai pas pu être différente de ce que je suis, même si c'est un jeu, mes enfants n'auraient pas compris.
 
Et si vos enfants veulent participer à Koh Lanta plus tard, vous les laisserez partir ?
Oui, parce que ça forme la personnalité quand même. On arrive à dépasser certaines choses. En revanche, je pense que si ma fille veut participer à une sorte d'Ile de la tentation, ça ne sera pas possible !
 
Vous avez gardé contact avec les anciens candidats ?
Moins ces derniers mois à cause des vacances, mais oui, avec tous globalement. Sauf Tony et Jade, ce sont les deux seuls avec qui je n'ai plus envie d'avoir de contact. Mais sinon, j'ai fait de très belles rencontres, j'ai rencontré de belles personnes.
 
Vous pensez suivre la nouvelle édition de Koh Lanta qui commence le 28 août ?
Je peux dire la vérité ou pas ? Je ne suis absolument pas fan de Koh Lanta ! Disons que je suis curieuse de voir à qui je vais ressembler, mais je ne vais pas suivre assidûment. En plus, il y a assez de fans comme ça chez moi, donc j'aurais forcément des échos.
 
Koh Lanta ne vous a pas changé finalement ?
Je n'ai pas changé ! Je n'ai jamais fait de concession et je ne suis toujours pas prête à en faire. 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience