En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Exclusif - Clémence de Koh Lanta : "C'est une expérience à laquelle je pense tous les jours"

Article par , le 19/08/2009 à 14h35 0 commentaire

Jeune gagnante de Koh Lanta 5, Clémence a accepté de revenir sur sa double expérience. Elle parle de sa vie, de ses projets, mais aussi de son fiancé Mathieu Johann, un ancien élève de la Star Academy.

Qu'est-ce qui a motivé votre première participation à Koh Lanta ?
A l'origine je regardais beaucoup l'émission. J'avais 20 ans et étant sportive, en fac de sport, je me disais que ce serait un bon moyen de me tester à l'autre bout du monde dans des conditions difficiles. Je voulais savoir comment je pouvais réagir pour me connaître mieux. J'ai donc tout simplement envoyé ma candidature comme tout candidat qui se respecte et j'ai eu la chance d'être retenue parmi 40 000 ou 36 000 candidats. C'était déjà une victoire pour moi !
 
On vous a beaucoup remarquée à la fin de cette première édition, avez-vous compris pourquoi vous avez suscité cet intérêt ?
Je ne m'attendais pas du tout à ça en fait. Je savais plus ou moins que j'étais finaliste et je me doutais que les gens voteraient plus pour moi face à un monsieur de 60 ans qui n'était pas forcément apprécié. Je suis restée moi-même tout au long de l'aventure et je suis quelqu'un d'assez discret, c'est peut-être ce qui a plus. J'ai toujours essayé d'arrondir les angles et de faire de mon mieux pour qu'il n'y ait pas de conflit. Et puis le contraste entre mon gabarit assez menu et le fait que j'ai réussi à vaincre des candidats beaucoup plus forts que moi a dû plaire aussi.
 
Avez-vous eu envie à un moment de profiter de votre médiatisation ?
A la fin de l'émission, je ne m'attendais pas du tout à recevoir des propositions parce que je n'avais pas fait Koh Lanta pour ça. Je l'avais fait pour l'aventure elle-même et pas parce que c'était filmé. J'ai reçu beaucoup de propositions et comme je n'avais que 20 ans j'ai essayé de m'en servir intelligemment. Je n'ai pas lâché mes études, j'ai eu mon diplôme pour être prof de tennis et parallèlement j'ai saisi différentes opportunités qui se présentaient (du mannequinât, de la publicité, de l'animation télé) tout en gardant une ligne de conduite et en restant cohérente avec mes choix.
 
Aujourd'hui, qu'est-ce qui vous plait ?
Je suis très curieuse de nature, j'aime me lancer des défis et découvrir d'autres choses. Je ne connaissais rien au monde de la télévision, du coup j'ai multiplié les expériences, surtout dans l'animation, et aujourd'hui, j'avoue y avoir pris goût. J'ai d'autre activités à côté mais si je peux continuer dans ce domaine, je le ferai parce que ça me plait beaucoup.
 
Avez-vous hésité à participer à Koh Lanta : le retour des héros ?
Je savais que le but de Koh Lanta : le retour des héros était de rassembler les vainqueurs et comme j'avais gagné lors de ma première participation, je savais que mon profil allait intéresser la production. J'ai beaucoup réfléchi parce que je me suis demandé si je n'allais pas m'enfermer dans une image. J'ai participé une première fois à Koh Lanta pour me connaître mieux, pour vivre une expérience et rencontrer d'autres personnes, et je me suis dit que ça valait peut-être le coup de repartir pour l'aventure. C'est l'envie qui a pris le dessus !
 
Au final, quel souvenir gardez-vous de cette double expérience ?
Très bon souvenir pour les deux fois. J'ai connu les deux situations : j'ai gagné et j'ai perdu. Je garde forcément un souvenir particulier de la première édition, c'était ma première fois et j'en ai de meilleurs souvenirs. La seconde a également été forte en enseignements, c'était très différent, mais ça m'a aussi permis de découvrir l'Amazonie. 
  
Et si c'était à refaire ?
Sur la deuxième édition, il y avait moins de spontanéité et plus de stratégie, c'est le seul bémol que je trouverai. Du coup, si on me le proposait, je ne sais pas si je repartirai pour un troisième Koh Lanta.
 
Qu'est-ce que ça change dans votre vie d'avoir participé à Koh Lanta ?
Sur le plan personnel, c'est une aventure qui ne laisse pas indemne. Lors de la première édition, j'ai mûri de 15 ans en 40 jours. Ça fait déjà 4 ans, mais c'est une expérience à laquelle je pense tous les jours. C'est bien d'avoir de l'eau courante, de dormir dans un lit... J'avais peur que tout ça me quitte en me réhabituant à tout, mais ça m'est resté en mémoire.
 
A quoi ressemble votre vie aujourd'hui ?
On a ouvert un café-concert avec mon fiancé (Mathieu Johann de la Star Academy 4), ça nous a pris beaucoup de temps et c'est un gros investissement à deux. En janvier dernier, j'ai animé l'émission Destination vérité sur la chaîne Sci-Fi, ensuite je suis partie en Crète pour une émission qui sera diffusée en septembre ou en octobre sur la chaîne Escales. Cette semaine, j'ai des rendez-vous pour d'autres projets d'émissions télé, donc là, je croise les doigts !
 
Comment cela se passe-t-il avec Mathieu Johann votre fiancé ?
Tout va bien ! On a beaucoup parlé au début comme n'importe quel jeune couple et aujourd'hui on est très heureux !
 
Avez-vous gardé des contacts avec d'autres candidats de Koh Lanta ?
Oui, avec certains. Koh Lanta est quand même une aventure qui rapproche beaucoup les gens. J'ai gardé pas mal de contact avec Mohamed et Kumba de la première édition. Je suis restée moins longtemps dans Koh Lanta : le retour des héros, mais ça me fait plaisir de prendre des nouvelles de personnes comme François-David et Emilie.
 
Vous allez suivre la nouvelle édition de Koh Lanta à partir du 28 août ?
J'attends ça avec impatience ! Une fois qu'on l'a vécu, on regarde l'émission d'un autre œil, on comprend mieux les différents comportements et puis je suis toujours curieuse de découvrir les nouveaux candidats et de voir comment ça se passe. Je regardais Koh Lanta avant d'y avoir participé et je continuerai !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience