En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Exclu. Money Drop : Jean-Pierre, grand gagnant du jeu : Ce qu'il va faire de son argent

Article par , le 28/05/2013 à 20h11 , modifié le 29/05/2013 à 15h23 1 commentaire

Avec Marlène, sa fille, Jean-Pierre a remporté, ce mardi, 175.000 euros à Money Drop. Ils ont battu le record de gain de l'émission, présentée par Laurence Boccolini. L'enseignant, à la retraite, nous explique comment il va dépenser cet argent.

 Pourquoi avoir décidé de participer à Money Drop ?
Jean-Pierre. Ma fille était très enthousiaste à l'idée de participer à un jeu télé. Elle cherchait une personne qui avait des connaissances complémentaires aux siennes, pour l'accompagner. Elle a pensé à moi. Je suis quelqu'un de plutôt dynamique. C'est un atout lorsque l'on passe un casting. Elle n'a pas eu trop de mal à me convaincre. Il y a cinq ans, j'aurais certainement refusé.  (Jean-Pierre est retraité. Il était professeur d'éducation physique dans un collège NDLR.).  Je n'aurais jamais voulu me mettre en danger. Imaginez la réaction des étudiants si j'avais chuté sur une question d'orthographe !

Vous êtes-vous fait des frayeurs au cours du jeu ?
Jean-Pierre. Pas vraiment. Je n'ai commencé à penser à l'argent qu'à la fin du parcours. Avec ma fille, nous sommes venus dans le but de nous amuser. Finalement, nous avons fini par nous prendre au jeu. Ce sont des sommes relativement importantes pour un enseignant. La seule fois où j'ai vraiment été stressé, c'est au moment de la dernière question. Ni ma fille ni moi ne connaissions la réponse. Marlène m'a fait confiance. On aurait pu tout perdre.

Avez-vous l'esprit de compétition ?
Jean-Pierre. Oui. Je suis un ancien athlète de haut niveau. J'ai dû arrêter ma carrière pour me consacrer à l'enseignement (il faisait de l'athlétisme NDLR.). Du coup, j'ai développé un esprit de compétition. 

Vous avez remporté 175.000 euros. Qu'allez-vous faire de votre argent ?
Jean-Pierre. De mon côté, je vais donner une partie de cet argent à des œuvres caritatives. Enseignant, j'étais dans la transmission. Aujourd'hui, je veux être passeur d'espoir. Je veux aider des gamins qui sont en difficulté. Il y a quelques années, j'ai été moniteur de plongée aux Philippines. C'était peu de temps avant le tsunami. Une partie de l'île a été détruite. Je me suis toujours dit que j'y retournerai pour aider ces jeunes. J'ai notamment envie de leur acheter des livres. Avec le reste de l'argent, je vais partir faire le tour du monde avec ma compagne. Je vais aussi donner un petit coup de pouce à mon autre fille. 

Vous êtes-vous découvert mutuellement grâce à cette émission ?
Jean-Pierre. Cela n'a fait que renforcer nos liens familiaux. C'est extrêmement frustrant de ne pouvoir parler à personne de cette aventure tant que l'émission n'a pas été diffusée. Du coup, on en a beaucoup parlé entre nous. On s'est demandé comment on allait utiliser l'argent. Ca m'a fait plaisir de voir que Marlène pensait à sa sœur.

 

A lire aussi : Money Drop : Marlène, grande gagnante du jeu : "Je rêve de participer à Koh-Lanta"

A lire aussi : Les 12 coups de midi, Money Drop... Ils ont touché le pactole à la télévision

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience