En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Exclu. Laura Chab de The Voice : "Jenifer a un côté maternel"

Article par , le 30/03/2013 à 11h30 , modifié le 12/08/2013 à 18h54 0 commentaire

Laura Chab a séduit les quatre coachs de The Voice 2 lors des auditions à l'aveugle. Mais elle a choisi de rejoindre l'équipe de Jenifer. La jeune femme de 17 ans revient sur son parcours.

Vous avez fait l'unanimité auprès des coachs lors des auditions à l'aveugle. Vous attendiez-vous à un tel succès ?
Absolument pas. J'ai encore du mal à réaliser ce qui m'arrive. Ca me touche de voir qu'autant de gens me soutiennent. J'ai été très étonnée d'entendre dire que M. Pokora, Mickaël Miro et Laure Manaudou avaient posté des messages sur Twitter à l'issue de ma prestation. Cela fait vraiment plaisir.


Vous avez 17 ans et pourtant vous semblez déjà très mature...
J'ai toujours été plus mature que mon âge. Cela doit avoir un lien avec mon vécu. La séparation de mes parents m'a fait grandir d'un coup. J'ai commencé à chanter à l'âge de 3-4 ans. Ma mère a d'ailleurs gardé toutes les vidéos. Ma première chanson, je l'ai écrite en 6eme. La musique, c'est un peu mon journal intime. Je suis plus inspirée lorsque je suis triste.


Lors des auditions à l'aveugle, vous avez fait pleurer votre papa et vos soeurs en interprétant votre titre « La Bombe » que vous avez imaginé lors de la séparation de vos parents...
Oui, je l'imaginais en train de verser sa petite larme dans les coulisses. C'est d'ailleurs à mes parents que je pensais lorsque j'ai chanté ma chanson. Ce qu'il faut savoir c'est que nous avons tous pleuré  en revoyant les images à la télévision. Mes petites sœurs sont tout pour moi. Ce sont mes raisons d'être.


Pourquoi avec choisi Jenifer en tant que coach ?
Parce qu'elle me ressemble. Elle est très sensible et a vécu un peu la même chose que moi en participant à la Star Academy. Une chose est sûre, Jenifer a su me mettre à l'aise avant les battle. Elle m'a dit : « Si tu as le trac, c'est que tu as du talent ». Cela m'a beaucoup touché. Elle a un côté très maternel. Et puis, elle est toujours pétillante et de bonne humeur. Ca fait du bien !


Tu es encore étudiante, en 1ere ES. Cela se passe comment au lycée ?
Je suis obligée de louper des cours. Mais c'est pour la bonne cause. C'est assez surprenant. Les profs ont été très étonnés d'apprendre ma participation. Ils ne savaient pas que je chantais. Certains m'ont même dit qu'ils regardaient The Voice en famille. Après, cela ne change rien. Ils ne me font pas de faveurs et heureusement.


Envisages-tu d'arrêter tes études ?

C'est hors de question ! Mes parents ne seraient pas d'accord de toute façon. Donc la question ne se pose même pas. Et puis, je pense que c'est important d'avoir un bagage. Je suis passionnée par les métiers artistiques : le chant, la musique, le cinéma, la danse, la gym. Mais cela me plairait aussi d'être journaliste ou avocate.


Quel est, selon toi, ton atout principal ?
Mon naturel. Un jour ma mère m'a dit : "Reste humble, c'est pour ça que l'on t'aime". J'ai toujours suivi son conseil.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience