En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

EXCLU : interview Clara Morgane : "Le porno c'était ma crise d'ado"

Article par , le 28/07/2010 à 10h57 2 commentaires

A la fois pétillante et pro du business, Clara Morgane est en pleine promo pour son single "Le Diable au corps". Nous l'avons rencontrée, et on est sous le charme.

Votre album "Nuits blanches" sort à la rentrée et vous venez de tourner plusieurs clips. Qu'est-ce qui vous a menée à l'univers du chant et de la danse ?

Le milieu du spectacle m'a toujours passionnée ! J'ai commencé la danse classique à l'âge de 4 ans, et la scène réunit toutes mes passions.J'ai été bercée par la variété française de Piaf, Gainsbourg, Brel, puis par la pop de Bowie en passant par la techno vers 15-16 ans... J'aime tout ce qui est artistique, j'aime inventer ma vie ! J'ai cette énergie, cette soif de vie depuis l'enfance et ma limite est ce que je n'aime pas. Mon challenge était d'apporter des textes à cette musique électro pop. "Nuits blanches" est festif, c'est un album pour danser.

Bisous entre filles, tenues affriolantes... Vous restez dans le sexy à tout prix ?

Oui, le sexy glamour. Ma famille étant plutôt rigoriste, à l'espagnole, j'ai eu besoin de voir jusqu'où je pouvais aller ! le porno à 19 ans, c'était pour voir, c'était ma crise d'adolescence en quelque sorte. Mais je l'ai fait avec mon petit ami de l'époque : je ne pouvais pas coucher avec n'importe qui ! J'ai eu 4 amours dans ma vie, avec lesquels je suis allée très loin... mais je ne suis pas dans le nombre. En tout cas aujourd'hui mes goûts sont plus précis, je sais ce que je veux. Grâce à tout ce que j'ai fait j'ai compris ce qu'était la médiatisation. Et l'argent que je gagne avec mes calendriers, mes photos... c'est pour investir dans ce que j'aime, la musique !

Votre famille vous soutient ? Et votre chéri, pas trop jaloux ?

Oui mes proches sont derrière moi ! L'esssentiel pour eux est que je sois épanouie. Même si au début c'était très difficile. Une fille de 19 ans qui annonce à ses parents qu'elle va faire du porno, ce n'est pas facile à encaisser ! Aujourd'hui ils sont fiers de moi. Et ça se passe très bien avec mon amoureux, il sait que je fais ce que j'aime et que je suis un tout. Je me sers un peu de mon passé sulfureux et à presque 30 ans, je ne regrette rien. Au contraire, heureusement que j'ai vécu des choses dures dans ma vie, ça m'a rendue plus forte !

Qu'est-ce que cela vous fait d'être un sex symbol ?

Il n'y a rien de plus flatteur que d'entendre qu'on est un sex symbol. Marilyn Monroe, Madonna entre autres... étaient des fantasmes et des sex symbols, et elles sont des références pour moi. Mais ce n'est pas ce que je cherche absolument...

Lingerie, musique, production... Vous touchez à tout, avez-vous d'autres projets en cours ?

Déjà j'ai deux semaines de vacances en août ! Je vais en profiter pour me reposer et voir mes parents à Marseille. Je ne les vois pas assez... Mais je ne veux pas finir dans les magazines people. Quand on est exposé à ce point, il faut se protéger !
Pour la lingerie, j'ai ma marque, Shocking Princess, et j'aimerais la développer un jour. Je dessine des ensembles mais pas de là à créer une collection de prêt-à-porter.
En septembre, trois clips vont arriver, un showcase avec des danseurs, et j'ai aussi un projet axé sur la comédie musicale !

=> Toutes les photos de Clara, c'est ici !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience