En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Eva Longoria :"Pas besoin d'être célèbre pour s'engager" (Interview)

Article par , le 14/05/2013 à 15h06 , modifié le 14/05/2013 à 17h06 0 commentaire

Lundi 13 mai 2013, Eva Longoria était à Paris pour présider et co-présenter la 4ème édition du Global Gift Gala visant à récolter des fonds pour des associations. Plurielles.fr s'est entretenu avec la Desperate Housewife pour parler de son engagement auprès de la cause des femmes. Rencontre.

Petit bout de femme charmante au caractère bien trempé, Eva Longoria n'a jamais caché son engagement humanitaire et particulièrement son travail auprès des femmes et des enfants. Lundi 13 mai, à Paris, lors du Global Gift Gala 2013, une soirée de bienfaisance qu'elle présidait et co-présentait avec Nikos Aliagas, l'actrice s'est exprimée sur son engagement auprès de sa fondation, The Eva Longoria's Fondation. Celle-ci œuvre pour le droit des femmes dans le monde. Plurielles.fr s'est ainsi entretenu avec la célèbre Gabrielle Solis.

Plurielles.fr : Pourquoi est-ce important lorsqu'on est une star de s'engager dans des œuvres caritatives ?

Eva Longoria : Je ne pense pas qu'il faille nécessairement être célèbre pour s'engager dans des associations ou des fondations. Au contraire, c'est une affaire d'être humain. Quand on est un être humain qui vit sur cette planète, dans cette grande communauté humaine, on se doit de participer à des œuvres de charité, que ce soit en sensibilisant les gens sur tel aspect, en faisant du bénévolat ou en récoltant des fonds. Ce soir nous avons décidé de faire tout cela à la fois, et je suis très impatiente. Cela étant, j'admire vraiment George Clooney pour son engagement humanitaire, notamment ce qu'il fait en Afrique et en Syrie. Il fait la différence et est très actif dans cette région. Bien sûr, je suis également très admirative d'Angelina Jolie. Ce sont vraiment des gens très engagés.

Plurielles.fr : Si vous deviez définir votre fondation, The Eva Longoria's Foundation, en trois mots, lesquels seraient-ils ?

Eva Longoria : Aider les femmes à travers le monde dans leur ascension et le respect de leurs droits pour leur donner plus de pouvoir et d'importance [à l'origine la réponse en trois mots d'Eva Longoria était « global women empowerment », concept qui doit être explicité lorsque traduit en français]. Je pense que lorsqu'on aide une femme, on aide sa famille par la même occasion. Quand vous apportez de l'aide à une femme, elle la donnera à son tour à sa famille qui s'en trouvera renforcée. Et quand le sens de la famille est renforcé, c'est toute une communauté qui devient plus forte, et quand les communautés sont plus fortes, ce sont au final les pays qui en ressortent gagnants, car eux-mêmes deviennent plus robustes. Nos actions ont donc plus d'impact lorsqu'elles servent à aider les femmes au travers de l'éducation et de l'accès à l'entreprenariat.

Plurielles.fr : Quelles sont les projets de la fondation Eva Longoria pour le futur ?

Eva Longoria : Nous voulons devenir international, venir en aide aux gens au niveau mondial. Pour l'instant nous sommes à Londres, à Paris, en Espagne, à Dubaï, aux Mexique et en Turquie. On essaie d'avoir un vrai impact en liant toutes ces organisations à l'international puisqu'elles font la même chose et agissent toutes pour le droit des femmes. On veut qu'elles tissent des liens entre elles pour qu'elles puissent avoir plus de ressources afin de mieux venir en aide aux femmes qui en ont besoin.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience