En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Eva Longoria parle de la fin de "Desperate Housewives"

Article par Jordan GREVET , le 06/04/2012 à 18h16 , modifié le 06/04/2012 à 18h30 0 commentaire

Invitée de l'émission "Good Morning America", Eva Longoria est revenue sur la fin imminente de "Desperate Housewives" et le procès de Nicollette Sheridan mais aussi sur son divorce avec Tony Parker et ses projets futurs.

Le 13 mai prochain, Desperate Housewives tirera sa révérence aux Etats-Unis après huit ans de bons et loyaux services. Un mois avant la fin de la série qui l’a rendue célèbre, Eva Longoria, alias Gabrielle Solis, était hier l’invitée de l’émission Good Morning America.

Parmi les sujets abordés, l’actrice n’a pas pu échapper à l’affaire qui défraye actuellement la chronique outre-Atlantique : le procès intenté par Nicollette Sheridan, qui jouait Edie Britt dans les cinq premières saisons de Desperate Housewives, au créateur de la série Marc Cherry et à la chaîne ABC pour licenciement abusif (lire la news).

Le procès de Nicollette Sheridan "entâche l'héritage de la série"
"J’étais surprise qu’il y ait un procès et que cela aille si loin", affirme ainsi Eva Longoria, ajoutant que cette affaire "a entaché l’héritage de la série". "J’adore Nicollette et j’adore Marc Cherry… C’était le soap opera à l’intérieur du soap opera. C’est malheureux car cela ne reflète pas du tout le lieu de travail sur lequel on se rendait tous les jours".

Plus généralement sur la fin de Desperate Housewives, Eva Longoria explique qu’une page de sa vie se tourne. "C’est une transition importante dans ma vie", explique l’actrice. "Je ne suis pas mariée. J’ai toujours cru que je serais mariée à la fin de Desperate Hosuewives. Aujourd'hui, la série se termine et beaucoup de chapitres de ma vie se referment. Je suis à un point où je dois redéfinir qui je suis et où je vais".

"Désormais, je suis plus discrète sur ma vie privée"
Sur son divorce avec Tony Parker, Eva Longoria explique qu’elle ne garde aucune rancœur. "Je pense que je l’ai géré aussi bien que j’ai pu", indique-t-elle. "C’était douloureux mais la vie continue (...) Il y a une raison si on s’est mariés et si on est tombés amoureux. Je pense aussi que la presse voulait à tout prix que je le haïsse mais cela n’a jamais été le cas", affirme Eva Longoria, qui veut maintenant protéger au maximum sa vie privée. "Désormais, je suis beaucoup plus discrète. Personne n’a besoin de savoir avec qui je sors ou ce que je fais. Ca ne me dérange pas que les gens ne sachent pas ce genre de choses", affirme celle à qui on prêtait récemment une histoire avec Eduardo Cruz.

Et pour qu’on parle moins d’elle, Eva Longoria a prévu de s’éloigner un peu des plateaux de télévision après la fin de Desperate Housewives et se tourner vers... la politique ! Elle va en effet prendre part à la campagne de réélection du président américain Barack Obama. "Je suis très excitée. C’est certainement la chose la plus importante que j’ai faite depuis un bout de temps", confie l’actrice.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience