En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Eva Green à l'affiche de Cracks le 30 décembre

Article par , le 27/12/2009 à 18h24 , modifié le 28/12/2009 à 13h37 0 commentaire

Mystérieuse, sensuelle, intrigante, Eva Green incarne dans le film Cracks de Jordan Scott une prof aussi fascinante que dangereuse. Plurielles a vu le film en avant-première !

Le pitch
Dans un pensionnat pour jeunes filles retiré du monde dans les années 30, Di et ses amies s'adonnent à des jeux fantaisistes, insolents et parfois cruels, encouragées par leur professeur de plongée, Miss G, qu'elles idolâtrent.

Miss G est une très belle femme, charismatique, cultivée, et pleine de surprises. Elle les fait rêver en leur contant ses nombreux voyages exotiques et ses liaisons passionnées.

Fiamma, une nouvelle élève arrivée d'Italie, vient bousculer le quotidien des jeunes filles et provoquer leur jalousie. Cette belle aristocrate, éprise de liberté, captive l'attention de Miss G au grand désarroi de Di et sa bande. Pourtant, lorsque Miss G tente de gagner les faveurs de Fiamma, celle-ci la rejette.

Miss G perd alors le contrôle d'elle-même et déclenche une série d'événements tragiques qui fera perdre leur innocence aux jeunes filles.
 
Révélée par James Bond aux côté de Daniel Craig, Eva Green poursuit sa carrière entre films d'auteur et grosses productions hollywoodiennes. Dans ce film sulfureux, elle incarne Miss G, une professeur avant-gardiste dans un pensionnat de jeunes filles en Angleterre. Mais très vite, Miss G révèle son vrai visage : derrière le visage d'ange, une manipulatrice, perverse, qui tente de séduire l'une de ses élèves jusqu'à l'acte fatal.

Cracks est un film sombre sur l'obsession, et sur la période trouble de l'adolescence. Sorte de Cercle des Poètes disparus, version sombre, Cracks ne vous laissera pas indifférent !

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience