En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Ensemble c'est trop : le choc des générations version 2010

Article par , le 17/02/2010 à 12h24 , modifié le 17/02/2010 à 12h44 0 commentaire

Avec Ensemble c'est trop, Léa Fazer signe une comédie familiale avec Nathalie Baye, Pierre Arditi, Aïssa Maïga et le regretté Jocelyn Quivrin. Ou comment évoquer le choc des générations de manière décalée.

C'était mieux avant ? Oui, probablement. Voilà un peu le postulat qui pourrait résumer Ensemble c'est trop, le nouveau film de Léa Fazer, en salles aujourd'hui. Dans cette comédie vaudevillesque, la réalisatrice évoque le choc des générations avec décalage et humour.
 
Des parents pires que des ados
Le pitch ? Clémentine et Sébastien (respectivement interprétés par Aïssa Maïga et le regretté Jocelyn Quivrin) forment un jeune couple parisien très dynamique voire carrément débordé, parents de deux petites filles. La vie est un long fleuve relativement tranquille jusqu'à ce que la mère de Sébastien, Marie-France (incarnée par une Nathalie Baye survoltée) s'installe chez eux après avoir découvert l'adultère de son mari (Pierre Arditi). Et là, c'est le drame pour la petite famille de Sébastien et Clémentine. La cinquantaine bien passée, les parents de Sébastien se révèlent aussi ingérables que des ados en crise...


Aimez vos parents
Tout le monde sait que nos parents doivent subvenir à nos besoins quand nous sommes petits. Tout le monde sait aussi que le tendance s'inverse inéluctablement quand nos parents vieillissent. Ce qui est assez nouveau, en revanche, c'est la facheuse tendance qu'ont les cinquante ou soixantenaires d'aujourd'hui, à vivre une seconde jeunesse à l'orée de la retraite. Divorce après trente ans de mariage, petites incartades passionnées, nos parents inventent la "crise du jeune retraité". C'est précisément ce qu'a voulu démontrer Léa Fazer dans Ensemble c'est trop. Nos parents on les aime, on les respecte et on les remercie pour tout ce qu'il nous ont donné, mais c'est pas une raison pour nous envahir et nous imposer leurs délires de post-soixante-huitards énervés.


Caricatures et réjouissances

Dans Ensemble c'est trop, Léa Fazer dépasse un peu les bornes des limites en faisant de Nathalie Baye et Pierre Arditi de quasi-ados révoltés. La cadence infernale de la première heure rend le début du film presque confus mais Ensemble c'est trop fini par trouver son rythme à grand renfort de scènes caricaturales et néanmoins réjouissantes. Un bon moment pour un film à découvrir... en famille ? 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience