En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Emma Watson : mutine sexy en couverture de GQ

Article par J.C. , le 04/04/2013 à 10h56 , modifié le 04/04/2013 à 10h58 0 commentaire

L'actrice révélée par Harry Potter et bientôt à l'affiche du prochain Sofia Coppola dans lequel elle se dévergonde montre une fois de plus son côté dark en une de QG.

Bye bye la gentille et studieuse Hermione. On ne le dira jamais assez mais Emma Watson a bien grandi depuis Harry Potter. La preuve en couverture de la version anglaise du magazine QG. Dans une robe ajourée à la manière de Julia Roberts dans Pretty Woman dévoilant un (faux) tatouage sur la hanche, elle affiche une fois de plus son côté sombre et rebelle. Un mikshake à la main, son air mutin saute aux yeux. L'actrice n'en finit plus de se dévergonder !

 

Mais pas de panique, la jeune fille qui fêtera ses 23 ans le 15 avril rend simplement hommage à son personnage de Nikki dans le prochain Sofia Coppola. Dans le trailer de The Bling Ring, l'égérie Lancome et Burberry apparaissait déjà diablement sexy dans son rôle de chef de gang qui dévalise les célébrités. Inspiré d'une histoire vrai, ce long-métrage doit sortir au mois de juin.

 

Si depuis la fin de la saga de sorciers la comédienne s'était concentrée sur sa carrière dans la mode, elle revient sur le devant de la scène cinématographique cette année. Elle sera aux côtés de James Franco et Rihanna dans This is the end, un film complètement déjantée dans lequel elle interprètera son propre rôle. On la retrouvera également dans Noé de Darren Aronofsky avec Russell Crowe.

 

 

 

 

Toutes les dernières infos sur Emma Watson :

Emma Watson : d'Harry Potter à The Bling Ring

Emma Watson : rebelle sulfureuse dans le prochain Sofia Coppola

James Franco, Rihanna, Emma Watson : le trailer apocalyptique de This is the End

 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience