En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Eminem est de nouveau accusé d'homophobie

Article par Laetitia Reboulleau , le 19/10/2013 à 14h34 0 commentaire

Eminem fait son grand retour avec un nouvel album et une nouvelle accusation d'homophobie. Certaines paroles de son nouveau single faisant référence aux "pédales" font scandale.

Mauvais choix de mots ou réelle homophobie ? Alors qu’Eminem fait son grand retour avec un huitième album, son nouveau single Rap God (Dieu du Rap) est accusé par de nombreuses personnes d’être clairement homophobe.

Il faut dire que les paroles ne font pas dans la dentelle. Outre l’utilisation à plusieurs reprises du terme "faggots" qui équivaut à "pédales" ou "tapettes" en français, certains de ses vers déclarent : "Je pourrais casser une putain de table sur le dos d’un couple de tapettes et la casser en deux", évoquent "un petit mec qui ressemble à un gay" ou des choses "tellement gay que je ne peux presque par en parler avec une tête d’hétéro".

Des propos intolérables pour de nombreuses personnes, mais loin d’être une nouveauté pour le rappeur, qui n’en est pas à sa première accusation d’homophobie. Eminem avait pourtant tout fait pour se faire pardonner l’utilisation répétée du mot "faggots" et ses propos homophobes, présentant ses excuses et prenant même position en faveur du mariage pour tous.

Malgré tout, rien de tel qu’une bonne polémique pour faire vendre. The Marshall Mathers LP2, huitième album d’Eminem, sortira dans les bacs le 5 novembre prochain, mais le single Rap God est déjà en tête de liste des morceaux téléchargés sur iTunes aux Etats-Unis, en quelques jours à peine.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience