En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Dominique Strauss-Kahn : le livre de son ex-maîtresse n'est pas interdit

Article par Lucile PINERO , le 27/02/2013 à 09h58 , modifié le 27/02/2013 à 10h22 0 commentaire

Le livre sur Dominique Strauss-Kahn, Belle et Bête de Marcela Iacub, sera bien commercialisé, avec du retard. La Justice n'a pas interdit sa parution comme le demandait l'ancien homme politique.

Tous les curieux pourront bien se procurer le livre de Marcela Iacub, Belle et Bête, qui retrace les sept mois de liaison entre la chroniqueuse de Libération et Dominique Strauss-Kahn. Alors que l'ancien directeur du Fonds monétaire international avait demandé un recours en référé pour interdire la sortie du livre qui lui avait inspiré du "dégoût", la Justice a décidé ce mardi qu'il serait bien mis en vente. Au départ prévue pour ce mercredi, elle a été retardée.

 

Stock, la maison d'éditions qui publie Belle et Bête, devra toutefois joindre un encart dans chaque exemplaire, indiquant l'atteinte à la vie privée de l'économiste. DSK avait aussi attaqué Le Nouvel Observateur. L'hebdomadaire avait publié des extraits de Belle et Bête la semaine dernière et le futur ex-mari d'Anne Sinclair, qui a aussi critiqué Marcela Iacub, l'a aussi attaqué. Résultat : Le Nouvel Observateur a été condamné à une amende de 25.000 euros et devra publier un communiqué judiciaire couvrant la moitié de sa Une. Quant à Marcela Iacub et à Stock, ils devront verser à DKS 50.000 euros de dommages et intérêts pour "atteinte à l'intimité de la vie privée".

Dans son livre polémique, Marcela Iacub décrit sa relation de sept mois avec Dominique Strauss-Kahn et le décrit comme "un être double, mi-homme, mi-cochon ». Après la publication d'extraits dans Le Nouvel Observateur, Dominique Strauss-Kahn s'était dit  "doublement dégoûté". Il reprochait au Nouvel Observateur de s'abaisser au niveau de la "presse de caniveau" et dénonçait le comportement de l'auteure, une femme qui a feint des sentiments à des fins financières, selon lui.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience