En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Diane Kruger : "Marie-Antoinette et moi, on se ressemble !"

Article par Jordan GREVET , le 19/03/2012 à 14h49 , modifié le 19/03/2012 à 14h53 0 commentaire

Invitée de Nikos Aliagas sur Europe 1 pour la sortie du film "Les Adieux à la Reine", Diane Kruger a évoqué son rôle dans la peau de Marie-Antoinette. Un rôle qui semble lui coller à la peau...

A l’occasion de la sortie dans les salles mercredi du film Les Adieux à la Reine, la comédienne Diane Kruger, qui campe Marie-Antoinette dans ce film réalisé par Benoît Jacquot, était ce matin l’invitée de Nikos Aliagas sur Europe 1.

Dans cet entretien, l’actrice allemande revient sur son rôle de l’épouse de Louis XVI et confie avoir lu des biographies sur Marie-Antoinette afin d’entrer le mieux possible dans la peau du personnage pour les besoins du film, qui retrace les trois derniers jours de la vie de la reine autrichienne à Versailles lors de la Révolution de 1789.

Si elle affirme ne jamais avoir pensé à jouer Marie-Antoinette avant de tourner dans le film, Diane Kruger ne peut s’empêcher de relever plusieurs similitudes troublantes entre elle et la reine. "J’ai quasiment le même âge qu’elle lorsqu’elle s’est faite prendre à Versailles, nous avons les mêmes origines, vu qu’à l’époque, l’Autriche, c’était l’Allemagne, le film se passe les 14, 15 et 16 juillet et moi je suis née un 15 juillet et ma mère s’appelle Marie-Thérèse", explique ainsi Diane Kruger à Nikos Aliagas, ajoutant cependant qu’elle ne "(croit) pas aux coïncidences mais là, c’est assez frappant !".

"C'est assez étrange de tourner à Versailles"
Autre ressemblance entre Diane Kruger et Marie-Antoinette : leur vision commune du Château de Versailles, où a été en grande partie tourné Les Adieux à la Reine. "Je pense que le fait que, comme elle, je sois étrangère, m’a donné le même regard sur Versailles qu’elle a dû avoir", explique la comédienne, ajoutant qu’elle ne se sentait pas toujours à l’aise en ce lieu, qu’elle décrit comme "lourd" et "pesant". "C’est assez étrange de tourner au Château de Versailles", explique Diane Kruger.

Enfin, la comédienne confie qu’il s’agit d’un rôle difficile à jouer car de nombreux films ont été faits sur le sujet, le dernier en date étant celui de Sofia Coppola avec Kirsten Dunst dans le rôle de Marie-Antoinette. Le piège à éviter : la juger, selon Diane Kruger. "On veut montrer la femme et non la reine et j’ai essayé de m’approcher des sentiments comme la trahison, des choses auxquelles je peux m’identifier", conclut Diane Kruger, qui tourne actuellement un film américain dans lequel elle joue... une alien. Changement de registre radical !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience