En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Des princesses et des princes pas comme les autres !

Article par Julien MIGAUD MULLER , le 11/04/2011 à 11h40 , modifié le 12/04/2011 à 12h07 0 commentaire

Qui n'a jamais rêvé d'être une princesse dans une magnifique robe, au bras d'un prince charmant ? Et bien sachez qu'être membre d'une famille royale n'est pas une chose si facile ! Aujourd'hui, on brise votre rêve !

Madeleine de Suède

 

Elle a beau être l'une des plus belles princesses au monde, cela n'a pas empêché Jonas Bergström, son compagnon de la tromper avec une célèbre handballeuse. Ils formaient pourtant depuis huit ans le couple le plus glamour du Gotha. Résultat : un mariage royal annulé et une humiliation nationale pour la pauvre Madeleine.

 

Mette-Marit de Norvège

 

A première vue, elle a tout de la princesse parfaite. Pourtant, pour cet élément rapporté par le prince héritier Haakon de Norvège qu'elle épouse en 2001, les débuts ont été pour le moins laborieux. Il faut dire qu'elle cumule les handicaps : Quand elle rencontre le prince, elle est roturière, amoureuse de house music et mère-célibataire ! Pas vraiment le portrait de la princesse idéale. Elle avoue même avoir eu des problèmes d'alcool, de sexe et drogue dans sa jeunesse. Shocking !

On apprendra d'ailleurs que le père de son fils est également un ancien junkie. Face à ces révélations, les services secrets norvégiens ont du enquêter pour s'assurer que l'ancien entourage de la future reine de Norvège ne représentait aucun danger pour la famille royale. Mais sa sincérité a touché les norvégiens qui l'on acceuillie les bras grands ouverts !

 

Letizia d'Espagne

 

C'est sûrement la plus dépressives de princesses depuis Diana. Le sourire de l'ex star du JT espagnol a en effet bien changé depuis son mariage avec le prince Felipe, il y a six ans. Letizia Ortiz semble bien souffrir du syndrome "Lady Di", et en public, on la voit rarement sourire. D'ailleurs, depuis le suicide de sa sœur en 2007, elle ne cache plus ses crises d'anorexie. Résultat : les espagnols sont de plus en plus inquiets.

 

Les Princes et princesses illégitimes

 

Peut-être être à la fois "bâtard" et membre d'une famille royale ? Seuls Delphine Boël (fille illégitime du Roi des Belges), Jazmine Grace et Alexandre (enfants cachés d'Albert de Monaco) pourront vous répondre. Delphine, longtemps ignorée et tenue à l'écart de la famille royale belge a décidé de se venger il y a quelques années en distillant quelques informations croustillantes sur la vie privée de son père, devenu entre temps Roi des Belges. Quant à Albert de Monaco, il a décidé de son propre gré de rendre publique, juste avant son avènement, l'existence de ses deux enfants, l'un né d'une liaison avec une américaine, l'autre né d'une amourette avec une hôtesse de l'air togolaise.

 

Fabiola de Belgique

 

Alors qu'elle est à plusieurs reprises menacée de mort à l'arbalète, la Reine Mère belge n'a pas hésité à mettre sa vie en jeu lors de la fête nationale, le 21 juillet 2009. Au moment de monter sur scène devant des milliers de belges, Fabiola sort de sa poche... une pomme. Objectif : provoquer la personne qui la menace depuis des mois ! Effrontée, même à 82 ans ! A tel point que cette année, les services de sécurité lui ont fermement ordonné de "ne pas céder à la provocation". Et oui, même une reine peut se faire tirer les oreilles !

 

Le prince Harry

 

Lors d'une soirée déguisée en janvier 2005, alors que son ainé William sort un déguisement de Lyon, le prince Harry, lui, juge adéquat de revêtir l'uniforme nazi ! Un incident de très mauvais goût, qui se déroule à la veille de la journée commémorative de l'Holocauste à laquelle la famille royale a prévu de participer. C'est ce qu'on appelle une gaffe... royale !

 

Marvendra Singh Gohil

 

Des princes gays, il y en a. Mais hors de question pour eux de l'avouer. Seul l'un d'eux a franchi le cap. Il fut déshérité dans la foulée par sa famille, très traditionaliste (en Inde, l'homosexualité est considérée comme un crime), puis réintégré. Très excentrique, Marvendra Singh Gohil a d'ailleurs participé à une émission de télé réalité sur la BBC pour tenter de lui trouver... un prince !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience