En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Demi Moore : les vraies raisons de son hospitalisation

Article par Anna VAN HAKEN , le 27/01/2012 à 10h25 , modifié le 27/01/2012 à 10h32 0 commentaire

Hospitalisée lundi dernier, Demi Moore aurait en réalité inhalé du gaz hilarant, qui l'a plongé dans un état inquiétant de semi-conscience...

Les rumeurs les plus folles avaient circulé : anorexie, prise de drogues dures, médicaments antidépresseurs... Un communiqué de l'entourage de Demi Moore évoquait même le stress pour justifier l'hospitalisation de l'actrice fraîchement divorcée : "En raison du stress dans sa vie actuelle, Demi a choisi d’aller chercher de l’aide professionnelle pour traiter son épuisement et améliorer sa santé globale".
La réalité serait plus absurde : selon TMZ, le site people qui avait révélé la mort de Michael Jackson, l'actrice américaine de 49 ans aurait été victime d'une crise d'épilepsie après avoir inhalé... du protoxyde d'azote, aussi connu sous le nom de gaz hilarant ! Aux Etats-Unis, ce gaz, connu dans le milieu de la rue sous le nom de "Whip-It", est un produit bon marché, et certains l'utilisent pour se droguer, car il procurerait une sensation de bien-être et d'euphorie.

Selon une source proche de l'enquête, c'est une amie, inquiète de voir l'ex d'Ashton Kutcher dans un état de semi-conscience, qui aurait alerté les secours. Et ce ne serait pas la première fois que Demi Moore se frotte à ce genre de produits. Un ami de la star a révélé au site américain People que cette addiction serait une des raisons principales de sa séparation d'Ashton Kutcher : "C’était une vraie source de friction entre eux. Il voulait qu’elle prenne soin d’elle et s’éloigne de ce genre de trucs. Elle, elle ne voulait pas."

En attendant un éventuel nouveau communiqué officiel, Demi Moore a été contrainte de renoncer à sa participation dans le prochain film de Rob Epstein et Jeffrey Friedman, "Lovelace", dans lequel elle devait incarner le personnage de Linda Lovelace, une star du cinéma pornographique des années 1970.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience