En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Demi Moore : la presse spécule sur les raisons de son hospitalisation

Article par Mélanie ROSTAGNAT , le 26/01/2012 à 14h34 , modifié le 28/01/2012 à 10h27 0 commentaire

Quelques jours après l'hospitalisation de Demi Moore, les médias américains donnent chacun leur version des faits sur l'état de santé de l'actrice : stress, anorexie, prise de drogue et de médicaments, attaque cardiaque... Un point sur l'ensemble de ces rumeurs.

Triste début d'année pour Demi Moore. Apparue très amaigrie depuis sa rupture avec Ashton Kutcher au mois de décembre, l'actrice américaine a visiblement du mal à remonter la pente. A tel point que l'actrice, qui fêtera ses 50 ans cette année, a été hospitalisée à Los Angeles dans la nuit de mardi à mercredi. L'agent de la star a rapidement communiqué sur l'incident, invoquant un gros "coup de fatigue" : "A cause du stress qu'elle traverse en ce moment, Demi a choisi de rechercher l'aide d'un professionnel pour traiter son épuisement et améliorer l'état général de sa santé. Elle a hâte d'aller mieux et est déjà reconnaissante du soutien qui lui apportent sa famille et ses amis", a-t-elle déclaré. 

Un communiqué clair qui n'a pourtant pas empêché les médias américains de spéculer sur les réelles raisons de son hospitalisation. Ainsi, selon le site TMZ, qui dit s'être procuré l'enregistrement de l'appel aux urgences passé par l'actrice, Demi Moore aurait été hospitalisée suite à une consommation excessive de substances toxiques. L'actrice aurait ainsi été plongée dans un état de semi-inconscience après avoir inhalé de l'oxyde nitreux, un gaz utilisé en chirurgie pour ses propriétés analgésiques et anesthésiques.  

Le magazine People évoque, quant à lui, une "attaque", rapportant ainsi les propos d'une source proche de l'actrice : "Demi Moore a eu ce qui ressemble à une attaque cardiaque à son domicile", relate ainsi l'hebdomadaire. Mais ce n'est pas tout ! Une autre source aurait affirmé à la rédaction du site RadarOnLine que Demi Moore s'était effondrée après avoir fait une "crise d'épilepsie", liée à son "anorexie". Le site de la chaîne américaine ABC abonde dans ce sens et évoque une hospitalisation due à sa maigreur. 

En attendant un éventuel nouveau communiqué officiel, Demi Moore a été contrainte de renoncer à sa participation dans le prochain film de Rob Epstein et Jeffrey Friedman, "Lovelace", un biopic sur Linda Lovelace, une star du cinéma pornographique des années 1970.
 
 
 
 
 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience