En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Demi Moore de nouveau hospitalisée pour soigner ses addictions

Article par Anna VAN HAKEN , le 06/02/2012 à 10h46 , modifié le 06/02/2012 à 11h24 0 commentaire

Demi Moore vient de rentrer en cure de désintoxication pour soigner ses addictions et ses troubles alimentaires. Un passage nécessaire pour mettre fin à sa descente aux enfers.

Rien ne va plus pour Demi Moore. Après un bref séjour à l'hôpital le 25 janvier pour absorption de gaz hilarant (!), l'actrice de 49 ans est entrée ce week-end en cure de désintoxication au Cirque Lodge, à Sundance, dans l'Utah (Etats-Unis).

Une clinique de luxe qui soigne les comportements dangereux, les addictions et les désordres psychiatriques, et qui a accueilli avant elle d'autres stars au bout du rouleau : Eva Mendes, Mary-Kate Oldsen, Lindsay Lohan...

Amaigrie, imprudente, dépressive, Demi Moore ne va clairement pas bien depuis quelques semaines. Son compte Twitter sur lequel elle s'épanchait chaque jour est à l'abandon. Et difficile de ne pas faire de lien entre cet état et son récent divorce d'avec Ashton Kutcher.

Officiellement, sa précédente hospitalisation est due au stress. Mais très rapidement, les langues se sont déliées dans son entourage pour confier aux médias américains que Demi Moore use et abuse de substances nocives, et souffre de troubles alimentaires, ce qui explique sa maigreur actuelle.

Tenue à distance de ses proches et de son environnement durant sa cure, Demi Moore n'a pas pu fêter vendredi l'anniversaire de sa fille, Tallulah Belle, qui a célébré ses 18 ans en famille dans la maison de son père, Bruce Willis.
Espérons que Demi Moore réussira à repousser ses démons rapidement pour revenir dans la lumière.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience