En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Décryptage : le succès des chefs à la télé

Article par Zahia YALIOUA , le 07/01/2012 à 10h30 , modifié le 08/01/2012 à 13h25 0 commentaire

Top Chef, MasterChef, C à vous, les chefs sont partout à la télé. Et leurs prestations dans les émissions culinaires attirent de plus en plus de monde. Retour sur ceux qui font recette.

Oubliée l'émission de cuisine barbante où le chef au ton pontifiant distillait un savoir académique parfois bien incompréhensible par le téléspectateur lambda. Oublié également le temps pas si lointain où Maïté accueillait la ménagère dans sa cuisine rustique avec un tablier fleuri pour assommer des anguilles… Place désormais aux émissions culinaires nouvelle génération qui ont rendu la cuisine hyper tendance.

Chaque année, le succès d'audiences de ces nouveaux programmes mêlant télé-réalité et cours de cuisine ne se dément pas. La saison 2 de MasterChef diffusée à l'automne dernier a fédéré en moyenne plus de 5 millions de cuistots en herbe. Top Chef a également fait des étincelles lors de sa deuxième édition avec près de 3,8 millions de téléspectateurs. Alors que la petite dernière des émissions du genre, Les petits plats dans les grands présentée par Laurent Mariotte a effectué un début prometteur en décembre en réalisant 13% de part de marché à 11h.

Si les concepts de ces programmes sont forts, il n'en reste pas moins que leur succès est dû aussi à un casting de chefs exceptionnels. Mais pourquoi ces chefs plaisent autant ? Revue de détails des raisons de leur succès.
 
1/Le chef étoilé proche des gens entre conseiller et professeur
Finis le ton grandiloquent et les attitudes guindées, les chefs des années 2010 se font plus proches des gens. Si le chef nouveau garde sa parole d'expert, il est bien plus bienveillant à l'égard des apprentis cuisiniers. Les membres des jurys de Top Chef et de MasterChef sont dans cette lignée. Ils écoutent, observent, donnent des conseils sans jamais se faire moralisateurs. Ils se laissent même parfois attendrir par leurs protégés.
 
2/Le chef tendance
Meilleurs ouvriers de France, chefs étoilés et autres chefs médiatiques ont remisé leur toque et le tablier d'un blanc immaculé au vestiaire pour ne les ressortir qu'à de rares occasions. Jeans, baskets et parfois même tee-shirts et lunettes branchées, le hipster n'est pas loin. La gastronomie est devenue branchée, ils doivent l'être aussi.

3/La femme chef : une femme moderne dans l'air du temps
Avant le partage était simple, les femmes s'occupaient de la cuisine du quotidien tandis que les grands chefs évidemment parlaient gastronomie. A l'image de Julie Andrieu ou de Luana Belmondo (qui officient toutes les deux dans l'émission C à vous), les femmes en cuisine sont belles, minces et bien habillées… Bien loin du cliché véhiculé par La Cuisine des Mousquetaires présentée en son temps par Maïté et Micheline. Ce sont des femmes modernes auxquelles la fameuse ménagère peut bien mieux s'identifier.

4/Place à la jeunesse et au métissage
Les chefs qui officient à la télé désormais sont bien plus représentatifs de la France d'aujourd'hui. Tout comme dans les plats des grands chefs, le temps est à la nouveauté et au métissage. Abdel Alaoui, anciennement trublion cuisinier de L'édition spéciale, en est le parfait exemple. maladroit, un débit de paroles impressionnant et un look d'éternel adolescent, le jeune homme semble plutôt sortir du Jamel Comedy Club que derrière les fourneaux de son restaurant. Pourtant sa verve plaît puisqu'il a rejoint l'équipe de C à vous en décembre dernier.

5/Le gendre idéal
Le regard malicieux et le sourire à faire fondre n'importe quelle ménagère, le gendre idéal prend place en cuisine. Comme Laurent Mariotte, animateur des Petits plats dans les grands ou comme Cyril Lignac, ce type de chef prône la simplicité des techniques et des produits. Ils sont dynamiques, efficaces et à les voir ainsi sauter de la poêle au couteau d'office, la cuisine paraît si simple…  

6/Le chef tyrannique et braillard
C'est celui qu'on adore détester. Il est aux candidats ce que le Dr House est pour ses patients, un génial salaud. Brillant mais irrévérencieux. Là point de cuisine ! Soyons honnêtes, ce n'est pas en regardant Gordon Ramsay vociférer sur les pauvres restaurateurs en détresse qu'on va apprendre à faire une mayonnaise. C'est juste qu'on est un peu sadique parfois…

En tout cas, quels que soient leurs profils, les nouveaux chefs à la télé ont trouvé leur public. Et leur popularité croît de jour en jour.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience