En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

De la jet-set à Jean Seberg : Flash Back, les dérives d'un golden boy

Article par , le 08/03/2011 à 17h05 , modifié le 08/03/2011 à 17h59 0 commentaire

François Moreuil fut le mari de Jean Seberg et un jet-setteur aguerri . Il raconte son trajet, des mondanités au cinéma et sa folle romance avec l'icône de la Nouvelle Vague.

Sa vie valait bien un volume. François Moreuil, l'auteur de Flash Back a vécu bien des vies en une seule, des soirées chez les Rotschild au cinéma et  et la production télé en passant par les femmes, notamment une, l'icônique Jean Seberg.

Dans un livre illustré de photos il raconte. Sa vie à 100 à l'heures, les soirées avec Charlie Chaplin et Marlon Brando et la rencontre, alors qu'elle tourne Bonjour Tristesse, avec l'actrice d'A bout de souffle, en 1957.

Elle sera son premier grand amour mais aussi une immense douleur de sa vie. Jean est "instable", 'imprévisible" mais Moreuil l'aime, rencontre ses parents dans l'Iowa et décide de tout quitter pour elle, partir vivre à New York. Pour les Américains, François Moreuil est le french lover, leur couple doit être médiatisé, une séance photo est organisée au moment de leurs fiançailles. En 1958, ils se marient, malgré la désaprobation de ses parents à lui qui refusent d'assister à la cérémonie. Le jour J, Jean rayonne drapée dans une robe dessinée et conçue par Guy Laroche. Il a 24 ans.

C'est peu après que l'actrice devient une star avec le film de Godard aux côtés de Jean-Paul Belmondo, elle devient le symbole de la Nouvelle Vague. Deux ans de mariage, c'est bientôt la fin pour François Moreuil et Jean Seberg. Le couple rencontre l'auteur de la Promesse de l'aube  lors d'un dîner en Californie. Romain Gary demande à Moreuil s'il peut essayer ses souliers ; l'écrivain se sent bien dedans. En effet, avec Jean Seberg, Gary a trouvé chaussure à son pied malgré les trente ans qui les séparent. Il sera l'autre époux de Jean. Pour Moreuil, c'est une douleur intolérable.

François Moreuil se lance alors à corps perdu dans le documentaire, comme producteur et comme réalisateur ; il parcourt le monde, devient un homme reconnu dans l'audiovisuel, salué par des prix. C'est aux côtés de sa seconde femme qu'il poursuit une vie plus apaisée, ne recroisant qu'une fois son premier amour lors d'une soirée, chez Castel. Il la trouve "défaite", "méconnaissable".

 

Flash Back

Itinéraire du premier mari de Jean Seberg,

du barreau aux arcanes de la télévision

Editions France-Empire 22 euros.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience