En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Les indiscrétions de Laetitia Milot : "Je suis impatiente d'être à samedi"

Article par , le 26/09/2013 à 11h43 , modifié le 26/09/2013 à 12h30 0 commentaire

J-2 avant le premier prime de Danse avec les stars 4. Malgré la fatigue et sa blessure, Laetitia Milot compte se donner à fond samedi soir. Comme chaque semaine, la comédienne nous livre ses impressions.

"Je pensais que la douleur passerait un peu (elle s'est fait une élongation sur les répétitions de Danse avec les stars NDLR.), mais ça n'est pas le cas. Je sors, une fois de plus, de la pharmacie. Je vois un médecin quasi tous les jours. On essaye à chaque fois un nouveau traitement. Mais pour le moment, rien y fait. Je souffre beaucoup...
 
"Psychologiquement, c'est très dur"

Psychologiquement, c'est très dur. Je ne peux pas me donner à 100% alors que j'en aurais tellement envie... Heureusement, mes proches sont là pour me soutenir. Mes parents sont formidables. Comme dans toutes les familles, on a pu s'accrocher dans le passé. Mais là, je sais que je peux compter sur eux. Ca me fait chaud au cœur. Mes fans sont aussi très présents sur les réseaux sociaux. Ils me boostent. Ca me fait un bien fou de pouvoir discuter avec eux quand je rentre des entraînements. 
 
"Bizarrement, je ne ressens pas trop la pression"

Une chose est sûre, j'ai hâte d'être à samedi soir. Je suis très excitée. Bizarrement, je ne ressens pas trop la pression. Ca viendra peut-être au moment venu, mais j'essaye de ne pas y penser... Il me reste deux jours pour me perfectionner. Je ne lésine pas sur le travail. Hier, on a fait six heures de répétition. Ca commence à porter ses fruits. Je capte de mieux en mieux les mouvements. Comme me dit Christophe, mon danseur : j'ai des illuminations. Une fois que j'ai shoppé le bon geste, en général, ça passe tout seul... Le quickstep (la danse qu'elle fera samedi soir en direct NDLR.), c'est très technique. Il faut bien tout analyser. Et même si je ne peux toujours pas travailler les portés, je vois la progression. Je suis fière de moi. Je m'éclate. Pourvu que ça dure"
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience