En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Danse avec les stars : Lorie, Amel Bent au top, Gérard Vivès en nette progression

Article par Lucile PINERO , le 11/11/2012 à 10h57 , modifié le 11/11/2012 à 11h08 0 commentaire

Exercice périlleux samedi 10 novembre dans Danse avec les stars. Les célébrités ont dû effectuer deux danses de couple, la plupart latines, très techniques. Malgré de petits découragements, les danseurs progressent toujours.

Lorie aura été la première à s'élancer sur la piste pour un jive avec son partenaire Christian. Selon le membre du jury et champion de jive, Jean-Marc Généreux, la chanteuse, s'est « éclatée ». Ce qui va la propulser en tête du classement une bonne partie de l'émission. Sa deuxième danse, une valse, dévoile son principal défaut : Lorie a beaucoup de technique mais retient ses émotions. « Trop de rigueur pas assez de chaleur », conclura Shy'm.

Quand Emmanuel Moire s'empare de la piste avec Fauve pour une rumba, l'émotion s'installe sur le plateau. Il avait déjà touché le public en octobre, lorsqu'en larmes, il avait dansé sur une chanson écrite pour son frère jumeau disparu. Sa deuxième prestation divise les membres du jury. Chris Marquès résume bien la situation : «Je ne sais pas comment il est possible de réussir et de se rater en même temps. L'artistique est génial : il est dedans, il nous raconte des histoires et pour la technique, il se plante complètement. »

Gérard Vivès a ensuite dû maîtriser sa carrure, et « arrêter de se cacher derrière ses gros bras », selon l'expression du jury Chris Marquès. Exercice difficile pour Gérard Vivès, qui rate sa première danse, un quickstep, avant de recevoir les félicitations du jury suite à une valse touchante, tout en retenue, sur laquelle il ne peut retenir ses larmes. « On a peut-être vu le vrai Gérard », s'exclame Pietragalla.

Estelle Lefébure a beaucoup travaillé sa technique depuis le début de la compétition. Pour Pietragalla, « son gros point faible, c'est le rythme. Malgré tout, à chaque fois Estelle a réussi à  nous emmener dans son univers grâce à ses qualités d'interprétation. » Toujours un peu raide sur sa première danse, une valse, l'ex-mannequin a su réveiller la danseuse exaltée qui sommeillait en elle sur un cha cha cha et les rythmes rapides de Beyoncé. Le jury a salué un « jeu de jambes plein de dextérité » et un effort rythmique « concluant ».

Après un moment de flottement durant la semaine de répétition, Amel Bent a vite repris le dessus. Enchainant une samba puis un tango, elle a su ne pas tomber dans les écueils qui auraient pu lui faire perdre ses moyens : sa trop grande sensibilité. Force, puissance et précision lui ont permis de prendre la première place du classement en cours de soirée.

Depuis le début de Danse avec les stars, Taïg le champion de roller, est sur la sellette. Sauvé à chaque fois, il sait qu'il doit faire ses preuves. Il reste toutefois le candidat qui progresse le plus. « Le travail paye », le félicite Pietragalla après un jive durant lequel le sportif s'est visiblement beaucoup amusé. Sa deuxième prestation, un foxtrot, a bluffé le jury qui a salué sa technique toujours en progression, ses positions bien tenues, et sa précision.

A la fin de la soirée, Amel Bent dominait toujours le classement, suivie par Taïg, Lorie, Emmanuel Moire, Estelle Lefébure et Gérard Vivès. Mais les votes du public ont chamboulé cet ordre, mettant au défi Estelle Lefébure et Emmanuel Moire, premier une semaine avant, lors du face à face final. C'est finalement l'interprète du Roi Soleil qui poursuit la compétition.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience