En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Danse avec les stars : deux favoris et un miraculé en finale

Article par , le 12/11/2011 à 23h44 , modifié le 12/11/2011 à 23h55 2 commentaires

Sans surprise, Baptiste Giabiconi et Shy'm ont validé leur ticket pour la finale de Danse avec les stars. Tout comme Philippe Candeloro, toujours là...

Comme la saison dernière, nous avons droit à deux finalistes masculins pour une seule fille. Mais contrairement à la saison dernière, force est de contaster que les 10 ne fusent pas. Car à pareille époque et dans des conditions similaires, Sofia Essaïdi et Matt Pokora se bataillaient à coups de gros chiffres. Pour la deuxième édition de Danse avec les stars, nous n'avons eu droit à la note maximale qu'à trois reprises : deux pour Shy'm, une seule pour Baptiste Giabiconi. Trois facteurs peuvent expliquer cette différence : soit les juges sont plus exigeants (ou moins indulgents, au choix) ; soit Sofia et Matt étaient clairement au-dessus de tout ; ou soit les candidats actuels éprouvent plus de difficultés et il apparaît donc normal que les 10 soient rares. De toute façon, en règle général, ils se doivent de l'être...

 

Shy'm et Baptiste Giabiconi, en finale comme prévu

On ne peut pas dire qu'ils n'avaient pas pris rendez-vous au tout début de l'aventure. Même si Baptiste Giabiconi s'est fait peur deux foix (premier prime et celui de la semaine dernière), il peut compter sur un public fidèle votant en masse. Shy'm, elle, n'a pas trop vacillé, si l'on excepte ses quelques errements techniques (illustrés par la note 7, qu'elle déteste). Et au final, les deux favoris y sont bien... en finale ! Logique.

 

Philippe Candeloro, le miraculé

Avec quatre épreuves de la dernière danse à son actif, il est difficile d'admettre que Philippe Candeloro possède un parcours de finaliste. Pourtant, il est toujours là. Sa place, il la doit autant à sa forte personnalité (il n'hésite pas à taquiner le jury et à faire des blagues tendancieuses) qu'à son énergie débordante et son acharnement. Bien sûr, le chemin qui l'éloigne du trophée est sans doute plus long que celui de Shy'm et Baptiste Giabiconi. Qu'importe. Aujourd'hui, il est toujours là. Pour le meilleur et pour le pire, parfois le rire. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience