En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Danse avec les stars 3: Gérard Vivès quitte la compétition

Article par Lucile PINERO , le 18/11/2012 à 11h36 , modifié le 18/11/2012 à 11h41 0 commentaire

Au terme d'une soirée marquée par deux prestations, dont l'une en trio, Gérard Vivès a été éliminé de l'émission Danse avec les stars 3, retransmise en direct sur TF1, ce samedi.

Le septième prime diffusé en direct sur TF1 samedi  17 novembre, a vu se détacher des candidats qui progressent toujours plus et survolent la compétition, comme Lorie, Amel Bent ou Emmanuel Moire. Gérard Vivès, qui n'était pourtant pas dernier du classement établi par les juges, la chorégraphe Pietragalla, la chanteuse Shy'm et les danseurs Chris Marquès et Jean-Marc Généreux, a été éliminé de ces quarts de finale après les votes du public.

La semaine dernière, les célébrités de danse avec les stars ont pu choisir la musique sur laquelle ils allaient effectuer leurs chorégraphies, afin de rendre hommage à une personne qui leur est chère. Lorie a remarquablement dansé un paso doble sur Envole Moi de Jean-Jacques Goldman, un hommage et au chanteur qui la suit depuis douze ans maintenant et à sa mère, image de courage pour Lorie. Pour Chris Marquès, la prestation est « très très bonne », quand Pietragalla relève une technique « ultra huilée ».  Avec sa deuxième danse qui place « la technique au service de l'artistique, ce qui est parfait », d'après Jean-Marc Généreux, Lorie prend la tête du classement.

Emmanuel Moire s'élance sur la piste pour son American Smooth, mélange de plusieurs danses standard, sur Who Wants To Live Forever de Freddie Mercury. Son travail sur la tenue de ses bras a payé. Jean-Marc Généreux note l'exactitude de la performance « absolument fantastique : le tableau, l'ambiance. Tu as de la dimension tu sais comment gérer l'espace tu es attentif, réceptif. » Quant à son tango à trois, Chris Marquès évoque une chorégraphie « absolument superbe ». Il prend ainsi la troisième position.

Le champion de roller, Taïg Khris a choisi d'exécuter son paso doble sur la bande originale de Mission Impossible. Une musique qui l'a guidé tout au long de sa carrière et lui a permis de relever de nombreux défis. Aux erreurs techniques, Taïg n'a pas réussi à dégager de la légèreté de cette danse aérienne, selon Pietragalla et Chris Marquès. Les juges félicitent tout de même le danseur pour ses portés bien exécutés lors de son quickstep en trio. Malgré tout, Taïg campe à la dernière place du classement.

Gérard Vivès a décidé d'exprimer sa sensibilité au travers d'un thème du film Love Actually. Depuis le début de la compétition, Gérard Vivès se sent enfermé dans sa carapace et ses muscles saillants. Le jury est impressionné par ses progrès. « Ce n'est pas en vous voyant démarrer la compétition que j'aurais pu dire ça. J'ai eu des frissons », s'exclame Shy'm. En revanche, le foxtrot dansé en trio, a déçu des juges qui n'ont pas vu l'élégance dans les pas du présentateur de télévision, qui se classe en avant-dernière position.

C'est une Amel Bent plus que combative qui a attaqué ses danses. La première, un foxtrot, interprété sur Non, je ne regrette rien d'Edith Piaf, se voulait représentatif d'un modèle de réussite et de combat tout au long d'une vie. Les juges sont subjugués.  Le trio, un jJive sur I Need A Hero de Bonnie Tyler reçoit les mêmes félicitations : « une énergie incroyable » pour les uns, « une magnifique prestation » pour les autres.

A la fin de la soirée, Gérard Vivès, désavoué par le vote du public, a finalement dû arrêter l'émission avant les demi-finales du samedi 24 novembre.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience