En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Dans "Margin Call", le "Mentalist" ne connait pas la crise

Article par Jordan GREVET , le 02/05/2012 à 12h38 , modifié le 02/05/2012 à 12h38 0 commentaire

On le connait surtout pour son rôle du sulfureux Patrick Jane dans la série à succès "Mentalist" mais Simon Baker s'illustre dans un tout autre registre dans le film "Margin Call", aujourd'hui en salles.

Aujourd’hui sort au cinéma Margin Call. Premier long métrage du réalisateur américain J.C. Chandor, le film, qui retrace en 24 heures les débuts de la crise financière avec la chute de Lehman Brothers en 2008, bénéficie d’un casting cinq étoiles, mené de main de maître par Kevin Spacey, Demi Moore, Zachary Quinto, Stanley Tucci et un certain Simon Baker. Ce nom sonnera sans doute familier aux plus de 9 millions de téléspectateurs qui suivent chaque semaine sur TF1 la série Mentalist.

Mais dans Margin Call, l’interprète du bien aimé Patrick Jane revête une tout autre facette de sa personnalité et s’illustre dans un registre dans lequel on ne l’attendait pas forcément. Loin de son rôle de sympathique medium au sourire ravageur et à la dentition parfaite, Simon Baker joue ici au côté de Demi Moore un redoutable et cynique trader prénommé Jared Cohen, qui travaille sous la direction de Sam Rogers (Kevin Spacey). Alors que le krach boursier frappe violement New York, ce dernier va à l’encontre de la décision de son patron et revend au plus vite les actions. Une stratégie censée sauver les meubles mais qui s’avère fatale pour la survie de la banque – et la finance mondiale.

Si dans Margin Call, Simon Baker déclenche le chaos, à la vie, le comédien australien de 42 ans ne connait pas la crise. Après des débuts à la télévision, il fait ses premières armes au cinéma dans L.A. Confidential en 1997, un rôle qui lui vaut d’être remarqué par le public. A l'aise aussi bien dans des thrillers (The Killer Inside Me) que dans des comédies plus légères (Le Diable s’habille en Prada), Simon Baker connait la consécration en 2008 en décrochant le rôle principal dans la série Mentalist, qui fait un un tabac aux Etats-Unis et chez nous, en France, où elle bat régulièrement des records d’audience sur TF1.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience