En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Critique télé : CHAC, le pari fou de Christophe Dechavanne

Article par Julien GONÇALVES , le 17/11/2011 à 11h17 , modifié le 17/11/2011 à 11h18 1 commentaire

Entouré de Patrice Carmouze, Christophe Dechavanne a lancé hier soir sa nouvelle émission CHAC sur TMC. En direct, le talk-show a joué la carte du débat, avec Jamel Debbouze et Antoine de Caunes comme invités.

Hier soir dès 23h10, Christophe Dechavanne lançait en trombe et en direct sa nouvelle émission CHAC sur TMC. Sorte de talk-show connecté au web souhaitant jouer sur la polémique, le programme assume et son présentateur phare annonce la couleur dès le début en incitant les internautes à réagir en direct... seulement pour pousser des coups de gueule. Voilà qui est dit !

Accompagné de son fidèle acolyte Patrice Carmouze et de quelques intervenants, Christophe Dechavanne semble stressé d'emblée par ce véritable pari, et joue étonnamment la carte de la proximité en remerciant les techniciens dès les premières minutes de CHAC. Il aide même ses invités à s'installer, et se lève pour serrer la main de ses invités. Bonne idée : les premiers parrains de l'émission sont Jamel Debbouze et Antoine de Caunes, de quoi assurer le show !

Le magazine d'actualité veut faire parler de lui en revenant sur les 10 mots les plus recherchés sur Internet, et joue (un peu) la facilité en invitant un jeune couple homosexuel « marié », ce qui a eu le don de créer le débat en plateau, mais aussi en évoquant la présidentielle à travers François Hollande, et en parlant évidemment de sexe en temps de crise, en toute fin d'émission.

Et si le magazine ne fait pas avancer les choses, il aura au moins réussi son pari : faire parler de lui. En tout cas, sur Twitter. Les abonnés du réseau social ont fait de CHAC, l'un de sujets les plus commentés durant la diffusion de l'émission hier soir. Réactions aux sujets, critiques acerbes sur le contenu et la forme, décryptage du nom mystère de l'émission, déceptions mais aussi quelques coups de cœur pour la liberté de ton du show, tout a été dit.

Malgré un léger manque de rythme, quelques problèmes d'acoustique et techniques, ainsi qu'une cacophonie récurrente en plateau, Christophe Dechavanne prouve une nouvelle fois son talent d'animateur, véritable chef d'orchestre sur CHAC. Pourtant, l'émission a réalisé un démarrage timide avec seulement 281 000 curieux (et 4,2% de part d'audience), battue par W9 et NRJ12. Mais laissons au programme le temps de s'installer... au moins pour que Christophe Dechavanne nous dévoile la signification de CHAC.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience